Une soirée mystique

Danser le maloya autour du feu

Danser le maloya autour du feu

Samedi soir, nous sommes conviés à l’anniversaire d’une cousine de mon père. Elle fête ses 52 ans.
Elle habite dans les hauts.
Elle est différente pour le commun des mortels, certains la traitent de folle, les autres ne savent pas ce pouvoir qu’elle a, ce qui la rend si différente et si attirante.
J’étais prévenue, mes guides m’avaient annoncé le caractère exceptionnel qu’allait avoir cette soirée.
Flo et moi y étions préparés.
Que signifiait donc ce rêve que j’avais fait la veille ?

Rêve prémonitoire:

La veille ma nuit fut agitée, j’ai rêvé d’un groupe de maloya. Je les voyais chanter.
Puis je vois un homme bien corpulent, c’est un peu flou, je ne vois pas son visage, juste son pull blanc à rayures horizontales marrons. Je vois un roulèr. Je vois de dos, une femme danser, sa tête qui bouge de gauche à droite et ses cheveux s’envoler ainsi à gauche, à droite.
Je ne comprenais pas à mon réveil pourquoi ce rêve, mais la réponse me fut apportée le soir même.
La soirée était au rythme du maloya, roulèr, kayamb, piker, percussions.
L’un des chanteurs portait un pull blanc avec des rayures marrons, exactement le même que j’avais vu dans mon rêve, quelqu’un jouait du roulèr. Et j’ai vu ma cousine de dos, danser, j’ai reconnu sa chevelure qui volait de gauche à droite.

Quand une personne me laisse lire en lui cela donne…..

J’ai fait la connaissance d’un homme qui est très important aux yeux d’une amie. Je me suis assise à côté d’eux pour discuter un peu, et pour en savoir un peu plus sur lui.
La connexion fut immédiate, je lui ai dit que je pouvais faire un portrait de lui.
Il interrogea mon amie du regard et me demanda de le faire.
Je lui ai exprimé mon ressenti sur sa personnalité, il me laissait lire en lui.
Le plus étonnant fut ce passage :
Moi : « Tu es quelqu’un de qui a une carapace, mais tu peux pleurer à cause de mots blessants d’un proche. Oui, je te vois avoir très mal par de tels mots, mal à en pleurer. N’est-ce pas ? »
Lui : « Tu serais pas médium par hasard ? Car il y a quelques jours de cela j’ai appelé notre amie commune. Je venais d’avoir une altercation avec un cousin qui m’a dit des choses que je ne pardonnerai jamais, et j’en pleurai au téléphone. »
Il avait les yeux qui brillaient, j’avais ravivé un moment difficile pour lui.
On en a parlé. Il s’est ouvert à moi. Le moment fut rempli d’émotion.
Je te remercie cher nouvel ami de m’avoir ouvert ton cœur lors de cette première rencontre.

Un lieu mystique:

L’énergie de sa maison était puissante. Un grand chalet, dans les hauteurs de l’île. Loin de toute habitation, loin de la ville. Entouré d’arbres, et de verdures.
Une maison simple mais qui inspire le respect. Une maison qui ressemble à sa propriétaire
Elle habite là où elle doit habiter, un lieu de passage d’énergie et d’esprits. Un lieu auquel on ne peut rester insensible.
J’étais contente de m’y avoir préparée, car les forces en présence étaient puissantes.
A l’extérieur, un feu de bois flambe, les musiciens s’installent et le maloya a tapé dans nos cœurs jusqu’à 4h du matin.
Les classiques réunionnais, des chansons d’amour, d’ambiance, d’hommage aux esclaves, aux ancêtres. Ce n’était pourtant pas un servis kabaré, mais le cœur et l’énergie donnés, s’y référaient.
Je percevais les esclaves marrons danser, autour d’un feu pas loin, je les sentais heureux de partager ce moment avec nous.
Je les voyais courir à certains moments.
Flo et moi avons dansé devant ce feu, toute la nuit. Comme si ces musiciens étaient là pour nous, pour nous faire danser.
Les esprits autour de nous en ont profité.
Cette soirée était magique et mystique à la fois.
Je n’ai qu’une envie c’est de repartir là-haut pour un week-end. Je m’y sens si bien.
Merci chère cousine de m’avoir fait rencontrer ton univers, unique et intense.
By 2MT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*