Goodbye « Oh Capitaine! Mon Capitaine »

Oh Capitaine!  Mon capitaine!

Oh Capitaine! Mon capitaine!

L’un des films qui a bercé mon enfance est  » Le Cercle Des Poètes Disparus » en anglais  » Dead poets society ».
A partir de cette histoire j’ai retenu le fameux CARPE DIEM, profites du jours présent.

Aujourd’hui triste date, Monsieur Robbin Williams est décédé, suicide ou pas, un grand acteur est mort.

« Oh Capitaine ! Mon Capitaine! » tu m’as tant appris, tant inspiré!

Il me rappelle de profiter encore et toujours de l’instant présent.

Alors à cet instant, je profite de ce magnifique paysage qui s’offre à moi, les montagnes verdoyantes du cirque de Salazie à la Réunion, de chaque orchidée qui fleurit dans mon jardin, du bruit de la Rivière du Mât pas si loin, des rires de ma fille Noa dans la maison,  du bonheur que j’ai construit, de l’amour de la vie qui brûle en moi.

Je ne remets plus à demain ce que je veux aujourd’hui, car chaque jour qui passe est une pierre à mon édifice du bonheur.

Tu étais larmes, mais tu étais aussi rire, n’est ce pas Mrs Doubtfire. Tu faisais passer tant d’émotions.
Le cinéma perd une grande figure.

Je me rappelle ces mots et je m’en vais les vivre :

« Tout ça avait pour but d’illustrer le péril du conformisme, et la difficulté de préserver vos convictions, quoi qu’en pense les autres. […] Nous avons tous besoin d’être accepté, mais soyez persuadé que vos convictions sont uniques, les vôtres, même si on les trouve anormales ou impopulaires, même si le troupeau dit « C’est maaaaaaaaal ». Robert Frost a dit : « Deux routes s’offraient à moi, et là j’ai suivi celle où on n’allait pas, et j’ai compris toute la différence. » »

By 2MT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*