Prière et maîtrise de soi

les mains de lumiere

Nous prions à tout moment de notre vie, nous prions. Nous prions Dieu, nous prions les être de lumières qui nous accompagnent, nous prions constamment.
Nous prions car nous en avons besoin et non pas par obligation.

Lorsque vous venez à notre rencontre nous prions pour vous aider, et nous prions après votre départ pour que la Lumière vous accompagne.

Alors quand nous tombons sur un article qui nous parle des bienfaits de la prière et bien nous le partageons avec vous.

Bonne lecture et bonne prière!

La maîtrise de soi est une ressource épuisable“. Difficile de maintenir votre maîtrise de soi dans une tâche, et vous trouverez plus de mal à résister à la tentation de la suivante.

Il y a des choses que vous pouvez faire pour atténuer cet effet, de sorte que vous pouvez maintenir votre maîtrise de soi plus longtemps. Etre motivé, faire un peu de méditation, ou tout simplement rejeter un peu de glucose.

Mais qu’en est-il de la prière ?

Malte Friese (Université de la Sarre, Allemagne) et Michaela Wanke (Université de Mannheim, également en Allemagne) recrutèrent 79 étudiants pour en avoir le fin mot. La moitié était chrétienne, athée 14, 10 agnostique, 14 étaient adeptes d’autres religions.

Voilà le décor : Les sujets ont été invités à passer 5 minutes soit à prier ou à penser librement de ce qu’ils voulaient. Puis, après une heure, ils ont fait un travail visant à épuiser leur maîtrise de soi.

Cette tâche consistait à regarder une vidéo drôle 5 minutes. La moitié d’entre eux ont été invités à supprimer toutes les émotions et à contrôler leurs expressions faciales. L’autre moitié à juste en rire.

Ensuite, ils ont fait le test de Stroop mot-couleur. C’est là que vous voyez des noms de couleur écrit (par exemple, bleu écrit en bleu, rouge en rouge), mais le texte est de la mauvaise couleur. En d’autres termes, le mot «bleu» est écrit à l’encre rouge. Il faut dire quelle est la couleur de l’encre, et pas le mot.

C’est quelque chose sur laquelle vous devez extrêmement vous concentrer pour donner la bonne réponse, et exercer la maîtrise de soi pour diminuer votre réponse instinctive.

Donc, que s’est-il passé?

Eh bien, comme le montre le graphique, les gens qui rirent librement firent le moins d’erreurs. Autant, que les gens qui ne rirent pas-surtout après avoir prié en premier. Mais le taux d’erreur a grimpé parmi ceux qui ne rirent pas et qui n’ont pas prié avant de répondre.

La chose étrange est que l’effet était le même chez les athées comme chez les croyants.

C’est un résultat vraiment particulier. Ma première pensée a été que ceux qui ont prié abord trouvèrent plus facile de supprimer leurs rires (peut-être qu’ils étaient plus tranquilles). Mais en fait, les deux groupes ont trouvé tout aussi difficile de supprimer leur rire, et rapportèrent des humeurs similaires.

Les enquêteurs pensent qu’il pourrait être que la prière encourage un plus profond genre d’interaction sociale – les participants du groupe de prière étaient plus à même de dire qu’ils avaient essayé d’entrer en contact ou de parler à quelqu’un d’autre.

Alternativement, il se pourrait que les gens qui priaient furent motivés à travailler plus dur à la tâche (peut-être pour être à la hauteur des attentes ou autres). D’autres recherches ont montré que l’amorce subliminale sur «Dieu» amène les gens à travailler plus longtemps, essayant de terminer des tâches impossibles.

Quelle que soit l’explication, comme Friese et Wänkepoint l’ont démontré, ce n’est probablement pas lié à la croyance surnaturelle en soi.

Nous tenons à souligner que le point de cette étude tente de démontrer que la prière peut au moins temporairement empêcher de se dérouler l’épuisement de l’autocontrôle. Le point n’est pas que la prière déclenche un processus que seule la prière peut déclencher. Bien au contraire, la probabilité et l’analyse de la médiation suggèrent que diverses autres activités pourraient conduire à des résultats similaires (par exemple, parler à un être humain).

Donc, si la prière améliore le contrôle de soi, il semblerait qu’elle le fait en s’accrochant à une activité régulière.
Précisément, quelle activité ?nous ne le savons pas !”

En Anglais :
http://epiphenom.fieldofscience.com/2014/03/can-prayer-improve-your-self-control.html?utm_content=buffer0e680&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

Ci-dessous un article paru dans Le Figaro concernant les bienfaits de la prière contre la maladie d’Alzheimer:
http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=priere-th-la-priere-qu-est-ce-que-c-est

By 2MT

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*