Soirée entre filles 974….

magnétisme Samedi soir, soirée filles chez moi! Nous sommes 6 autour de pizzas et de bières…. Sujets divers surtout autour du coeur, du couple, du petit ami, de l’ex et du sexe. L’ambiance est bonne, le rire est à volonté.

Une rencontre

Une amie a amené une amis que je ne connais pas. Je suis frappée par sa retenue, et je vois surtout tout de suite son mal être. Perceptible malgré son sourire.
Elle est très sympathique Sophie je l’aime bien elle a un potentiel amical très élevé.
Le feeling passe bien avec elle mais plus sa va et plus je sens que sa va, elle même se livre au fur et à mesure que la soirée passait à des confidences.
Sa vie est triste et elle souffre depuis trop longtemps. Son couple, ses douleurs personnelles ont pris le pouvoir sur elle. L’énergie est très sombre.

Je ne savais pas….

Je ne connaissais pas Sophie, je n’avais jamais entendu parler d’elle  auparavant.
Je commençais à être un peu éméchée, je le reconnais la soirée était relativement arrosée.
Je me retrouve avec Sophie et 2 amies sur la terrasse, il doit être 4h du matin. Je parle de mon métier avec Sophie et elle me dit qu’elle croit en la médiumnité, sa grand-mère avait un don.
Je dis plein de choses à Sophie la concernant et je finis mon analyse en lui disant,  » et toute cette douleur que tu accumules à l’intérieur va continuer et s’extérioriser ici » ( et je lui montre un point en bas de sa nuque).
Sophie se met à pleurer, et elle me demande comment je le sais?
Je sais quoi? je ne sais rien , de quoi me parle- t-elle?Elle me dit d’approcher, baisse légèrement son T-shirt au niveau de la nuque, et me montre une bosse qui s’est formée dans le bas de la nuque.
L’amie qui l’a emmenée est interloquée, mais Isa comment tu sais? me dit elle.
Je n’en sais rien comment j’ai su, on me l’a dit c’est tout, mes guides me l’ont montré. Et plus je lui parlai et plus elle avait mal.
Personne ne sait pour cette bosse, elle la cache tout le temps et en a honte. Elle lui fait très mal et elle en souffre beaucoup. La bosse lui mène la vie dure, elle a mal tout le temps. Des larmes et des nuits sans sommeil, c’est son quotidien.

Une passe et puis s’en va

Je me rassois, et on continue à discuter, je demande à Sophie si sa va, elle me répond qu’elle a toujours mal.
Je regarde l’heure 4h30, l’horaire n’est pas idéal mais elle a mal.
Je demande à mes guides si je peux la soulager. J’en obtiens l’autorisation, je ne pouvais pas la laisser comme ça de toute façon.
Je fais une prière et passe mes mains sans la toucher au dessus de ses épaules, sa nuque, sa tête.
Je sens l’échange d’énergie qui se passe. Je prends ce que je peux prendre de sa douleur.5 mn après j’ai fini, je ne pouvais pas durer plus longtemps de tout façon, je me tordais de douleur pendant ce moment qui me parut très long.
A peine fini, j’ai vomi. Le rite était fini.
Je lui ai demandé si cela allait mieux, elle me dit oui sa va mieux. Elle a l’air un peu sonnée, moi aussi.
Nous sommes toutes crevées, il est l’heure d’aller se coucher.

Des nouvelles de Sophie

Hier j’ai croisé notre amie commune, et je lui ai demandé des nouvelles de Sophie car je n’en avais pas.
Mon amie me répond, que Sophie lui a confié ne plus avoir de douleurs au cou, et qu’elle va beaucoup mieux.
Cette nouvelle m’a enchantée. Quoi de mieux que d’apprendre que j’ai pu soulager quelqu’un et que cette personne va mieux grâce à ce que l’on m’a transmis.

Pour conclure

Je ne suis pas magnétiseuse, enfin pas que je sache officiellement. Mais ce genre d’expérience me montre que j’ai d’autres capacités à découvrir, que les limites ne sont pas atteintes et que j’ai plein de choses encore à explorer.
J’en suis heureuse moi qui suis curieuse et qui aime apprendre.
Merci à mes guides pour cela, merci à ceux qui me font confiance également.

BY 2MT


Saint-Expedit – un saint très reunionnais

lieu de culte à la réunion

chapelle saint expédit à la Réunion

Un saint sulfureux, on aime ou on n’aime pas. Peu importe son culte est très connu à la Réunion et en Amérique du Sud. Expéditif, jaloux, rancunier, nombreux sont les adjectifs qui le qualifient. Mais qui est donc St Expédit?

Historique :

St Expédit divise l’église catholique, mais c’est bien de notre île la Réunion, que part la légende.
Des bonnes sœurs qui reçoivent un colis qu’elles n’attendaient pas, à l’intérieur une statue de ce général romain. Sur le colis « expédit » le lien est fait il s’appellera St Expédit.
Mais une autre histoire raconte que son nom vient d « expeditus » qui signifie « armé à la légère », ce qui va de soi pour le boulot qu’il faisait.

On le retrouve dans un martyrologe mais il n’existe pas de reliques. L’église catholique a d’ailleurs demandé son retrait des églises mais dur dur surtout qu’à la Réunion il est vraiment adulé, avec environ 300 oratoires dans tous les coins de l’ile même les plus reculés.

Au Brésil nombreuses sont les chapelles qui lui sont dédiées. Il était à l’origine très prié par la police militaire. Mais dans les années 1990 un imprimeur qui reçut la grâce de St Expédit alors que ses affaires allaient très mal, fit imprimer plus de 10 000 images pieuses ainsi que la prière qui allait avec.

Le personnage :

Symbolisé par un général romain avec dans la main une croix avec la mention « hodie » qui signifie ne latin aujourd’hui, dans sa main gauche la palme du martyre et écrasant de son pied un corbeau qui croasse « cras ! cras » qui veut dire demain.

Expeditus-Posters

hodiepied corbeau

Le message :

Ne remets pas à demain ce que tu peux faire aujourd’hui . Aies foi en Dieu et n’aies pas peur du lendemain.
Un carpe diem version religieuse.

On fait appel à la pure foi chrétienne, avoir confiance en Dieu et ne pas se soucier de demain car Dieu sait ce qu’il fait il suffit d’avoir confiance. Demain ne viendra peut-être jamais alors que le temps présent l’est.

Comme son nom l’indique St Expédit est un saint très expéditif.
Invoqué notamment pour des cas d’urgences, situations désespérées, obtention du permis de conduire aussi. Les demandes vont du simple au double.

Un mélange de cultes autour du Saint

Hindou :

a-la-rivi--re-des-pluies

St Expédit au niveau de la communauté tamoule de la Réunion est lié à la déesse Karli ou à Mardévirin .
Les tamouls n’ont pas eu le choix en arrivant à la Réunion ils devaient se convertir au Christianisme.
St Expédit habillé en rouge dans les églises a été vite assimilé à la déesse Karli.

Malgache :

Depuis quelques années du côté du grand marché de St Denis on peut commander des St Expédit avec un visage typé malgache.
Bien que le Saint ne soit pas prié à Madagascar, certains réunionnais pour honorer leurs ancêtres malgaches l’ont installé chez eux, à l’extérieur ou dans leur boucan.

Mon avis :

La première fois qu’on m’a dit d’aller prier St Expédit j’ai bondi au plafond et j’ai failli insulter la personne qui me l’a dit. Pour moi cela signifiait aller dans une petite chapelle au bord d’un petit chemin glauque, et aller jouer dans le sort comme on le dit si bien.
Avec le temps j’ai appris à comprendre ce culte et les gens qui y font appels. Nombreux sont les témoignages de gens qui ont obtenu ce qu’ils souhaitaient grâce à ce Saint.
On fait appel à lui à la fois dans la lumière et dans l’obscurité, pour le bien ou pour le mal.
Pour ceux qui ont envie de faire appel à lui, faîtes-le mais pour votre bien et celui de vos proches pas pour le mal de vos voisins.
Une bougie, une église, un saint, une prière je ne suis plus contre le fait de le prier.

By 2MT

http://www.clicanoo.re/?page=archive.consulter&id_article=462691
http://7lameslamer.net/Le-culte-de-Saint-Expedit-se-porte.html
http://archipeldesreliques.blogspot.com/2006/04/un-clairage-intressant-sur-saint.html


Happy feet 2 : un message positif

happy-feet-700x450

Un mercredi après-midi pluvieux à la Réunion. Avec ma petite puce de 4 ans on décide de regarder un dessin animé. Elle choisit Happy feet 2, pourquoi pas ils sont mignons ces manchots qui dansent. Je l’avais déjà vu mais allons y pour une deuxième fois.
Rapidement, mon attention est attirée par des phrases très positives et des messages qui me parlent.
Bien-être, bonheur, développement personnel, dépassement de soi, voici une petite analyse du film.

Réchauffement climatique : attention planète en danger.

L’action se déroule sur la banquise et à cause de la fonte des glaces, une colonie entière de manchots empereurs se retrouve coincée sur un morceau de glace au fond d’une crevasse.
Un bateau de Greenpeace va essayer de les secourir mais la mer va geler et ils ne pourront intervenir.
Nos manchots vont devoir se débrouiller seul.

Will et Bill les krills !

Sous la banquise on retrouve un ban de krill et parmi eux Will et Bill.
Will a décidé de savoir ce qu’il se passe en dehors du ban, alors que son ami essaie de l’en dissuader, en lui disant qu’ils sont krill parmi les krills et que leur sort se résume à faire partie du ban.
Will ne veut pas être un krill comme les autres il a sa propre personnalité, il a un moi, un ego, et il s’en rend compte.
Il entraine avec lui Bill a la découverte de l’extérieur du ban.
Le message est clair : n’hésites pas à sortir du moule si tu veux savoir qui tu es. On nous façonne à l’image de la société, on nous dicte notre façon de penser et d’agir. L’idée est de se surpasser et ne pas hésiter à être différent et à penser différemment.

Sven le faux manchot.

Drole de personnage que ce Sven il sait voler il est adulé par tout le monde. On comprend ensuite qu’il n’est pas un manchot mais un macareux qui a perdu son peuple et s’est installé parmi les manchots
Sa phrase : Si tu veux quelque chose, demande le, alors tu l’auras.
Ici on fait un petit détour par la loi d’attraction, il suffit de demander et l’univers te le donnera.

Bryan et sa colonie d’éléphants de mer.

Erik le petit manchot et son papa Mumbl se retrouvent sur un pont de glace face à un éléphant de mer Bryan, qui refuse de faire demi-tour alors qu’il est plus près du bord ; Il dit que s’il fait marche arrière face à un manchot comment fera-t-il pour garder son statut de chef des éléphants de mer.
Le pont se brise, Bryan atterrit au fond d’une crevasse et Mumbl au péril de sa vie va le sauver.
Plus tard dans le film, Mumbl viendra demander de l’aide à Bryan pour sauver la colonie mais celui refusera dans un premier temps en affirmant qu’il avait autre chose à faire, rompant ainsi sa promesse d’aider celui qui l’avait sauvé.
Erik va alors chanter sa déception face à cette situation et Bryan finira par venir les aider.
Un message positif là encore, où l’Univers guide tes pas et tes rencontres et qu’un jour où l’autre tu sauras pour quelles raisons positives ces événements se sont déroulés.

Pour conclure, la colonie de manchots va être sauvée grâce à l’entraide entre les différentes espèces qui cohabitent sur la banquise du manchot au krill.
Un merveilleux message d’espoir que l’homme devrait appliquer.
Entre loi d’attraction et développement personnel, tout ne tient qu’à nous.
By 2MT


Christine Salem: son gros kér

spiritualité et maloya

spiritualité et maloya

Samedi soir j’ai eu la chance d’aller voir en concert l’une de mes chanteuses de Maloya préférée, Christine Salem.
Christine Salem avec sa voix grave m’a transporté, m’a fait vibrer, m’a emmené dans son monde.
Dans ses interviews elle parle de sa spiritualité, de cette liaison avec le maloya. De ses voyages à la recherche de ses origines, de son langaz cozé.
Christine a assisté à des cérémonies vouées au culte des ancêtres aux Comores, à Madagascar, sa recherche identitaire l’a conduite au Mozambique, à Zanzibar.  » Lorsque l’on cherche on trouve des ancêtres partout dans le monde. » dit-elle.
Elle qui s’est mise à écrire en Arabe alors qu’elle n’avait pas appris cette langue, un Arabe traduit par des experts.
Elle vit des transes sur scène, elle connaît nos traditions et elle partage avec le public ce qui doit être transmis.
Je ne comprends pas toutes les paroles de ses chansons, mais je les ressens. Ça vibre dans mon cœur et dans mon corps.
Le maloya est connecté avec une force venue d’ailleurs et Christine Salem nous le retransmet, libre à chacun de le ressentir.
Ce soir là, j’ai dansé, j’ai chanté, j’ai pleuré.
J’ai dansé un Maloya avec Danyel Waro qui est descendu de scène pour inviter le public à bouger au rythme du maloya.
J’ai chanté des paroles que je ne comprenais pas dans une langue que je ne connaissais pas.
J’ai pleuré en écoutant « Yelo », et j’ai été très touchée par la reprise en créole de  » Alléluia » de Léonard Cohen.
J’en ai pris plein la vue par le spectacle des choristes et des musiciens.
J’aimais écouter des chansons en mode « guitare-voix » et bien maintenant je sais que je préfère le « roulèr-voix » de Christine Salem.
Cerise sur le gâteau, à la fin du concert j’ai eu la chance d’échanger quelques mots avec Christine Salem. Elle est en fait plus petite que je la voyais mais à travers ses mots et l’émotion j’ai rencontré son Gros Kér.
Petite parenthèse en rentrant sur St Leu, nous avons vu Mr Gilbert Pounia en train de chanter dans un café au bord de la plage. La boucle est bouclée.


Une merveilleuse histoire du temps

Mon coup de cœur cinématographique  » une merveilleuse histoire du temps » relate l’histoire du physicien Stephen Hawking.
De l’amour, de l’humour, de la tendresse, de la physique, de la science, une histoire touchante et merveilleusement bien interprétée par Eddie Redmayne qui vient de recevoir l’Oscar du meilleur acteur. J’aurais adoré l’avoir comme prof de physique, j’aurais eu de meilleurs notes.

citation de hawking

citation de Hawking

 


Maloya mon amour.

Je ne cache pas mon amour pour la musique de mon île le Maloya, classé au patrimoine immatériel de l’Unesco.
Je suis fière de partager cette musique qui me fait vibrer ainsi que des milliers de Réunionnais.
En allant sur le web j’ai trouvé cette vidéo très sympathique et très intense.
Les images parlent d’elles mêmes. Merci Kiltir pour ce moment merci au groupe qui t’accompagne.
A bientôt pou craze in maloya.
By 2MT


Du rire aux larmes…..

cierge angeJ’avais envie de vous raconter ma journée de lundi, comment se passe une journée riche en émotions, comme je l’annonce une journée du rire aux larmes.

Pour imager : » Madame vous me faîtes penser à une grosse bougie ».

Je n’insultais pas évidemment ma cliente bien au contraire.
Il est 9H du matin ma première consultation a lieu au téléphone, une charmante dame qui s’appelle Simone m’appelle pour savoir si MR G. va revenir car il l’a quitté. Je lui donne des réponses qui me viennent, mais ce qui ressort de manière flagrante dans mon ressenti, c’est la protection qu’elle a autour d’elle. Je lui parle de cette protection, de ce côté blindé qu’elle a autour d’elle, quelque chose qui fait barrage au mal. Elle est protégée c’est certain.
Simone est réceptive et j’arrive à lui transmettre les informations qu’elle me demande. Ce que je lui dis lui parle et correspond à ce qu’elle vit.
Elle m’interroge sur son fils et là encore je tombe juste.
La consultation est sur le point de se terminer, Simone est satisfaite de la consultation, et moi aussi.
Je lui dis alors que lorsque je la visualise, elle est entourée de lumière, et que pour imager elle me fait penser à une grosse bougie. Elle m’éblouit, elle est lumière, une chaleur se dégage d’elle, quelque chose de réconfortant, de rassurant. Je lui dis que les gens se sentent bien près d’elle, et elle me répond qu’en effet c’est ce qu’on lui dit souvent. Je m’avance un peu plus et je lui dis qu’elle a sûrement des dons, il y a beaucoup d’énergie positive qui se dégage d’elle. Elle reconnaît savoir soulager les gens avec ses mains, elle est magnétiseuse. Bingo! Je le savais elle avait quelque chose de différent, je le sentais vraiment intensément.
On a beaucoup discuté de ce qu’elle ressentait pendant environ 1H, elle m’a parlé de sa foi, et ce qui est certain c’est qu’elle a une Grâce, elle est un être lumière dont j’ai eu la chance de faire la connaissance.
Merci Simone pour cet échange.

Les larmes d’une maman.

Je reçois une jeune femme elle pleure, elle était enceinte et elle a perdu son bébé. Elle a besoin de moi pour comprendre cette fausse couche, elle a des questions et elle espère que je puisse y répondre.
Je suis moi-même maman, son témoignage me touche, j’ai peur de ne pas être objective.
Je suis face à quelqu’un qui a la foi, qui croit fermement en Dieu. Mais le drame vient de se jouer il y a quelques jours.
Comment faire le deuil de cet enfant qu’elle a souhaité, qu’elle a senti vivre en elle, dont elle a vu le coeur battre durant l’échographie.
Pendant 2 mois il a vécu en elle et là il n’est plus là, son ventre est vide, une poche vide.
Son mari et elle se faisaient une joie d’avoir cet enfant, ils avaient annoncé à quelques proches leur futur bonheur, ils savaient qu’ils auraient dû ne pas en parler mais comment taire un tel bonheur.
A la Réunion il y a des mauvais regards, il y a ceux qui t’envient tellement qu’ils sont prêts à tout pour te faire du mal, alors peut être fallait il se taire.
Peut être faut il maintenant accepter le verdict médical, ce foetus n’était pas viable, il n’avait pas le nécessaire pour affronter la vie. C’est ainsi et pas autrement.
Il va falloir arriver à se dire que la nature a décidé que les choses devaient se faire dans cet ordre.
La douleur de la perte est si forte, devoir faire un deuil mais continuer à avancer et recréer la vie, car avec l’amour qu’il y a entre elle et son mari il ne peut y avoir que la vie à nouveau, je le sais.
Madame je ressens encore votre douleur aujourd’hui, j’ai pleuré comme vous, mais je souris aujourd’hui car comme je vous l’ai dit, beaucoup de bonheur et d’autres bébés sont à venir.
Ayez foi en la vie.

Une journée comme une autre de votre médium à la Réunion.

A bientôt.

By 2MT

 


Accroché à mes rêves! Blacko.

Voici les paroles d’un son que j’adore en ce moment.
Je suis très fière de cet artiste d’origine réunionnaise.
Blacko, merci pour cette chanson qui résume ma vie, mon état d’esprit.
Le clip a été tourné à la Réunion, les images sont magnifiques.

Que tous ceux qui s’accrochent à leurs rêves continuent à le faire.
Je crois en vous comme je crois en moi.

Accroché à mes rêves, BLACKO.

Comme tout le monde, j’ai un but, comme tout le monde, j’ai rêve
La vie est mon professeur, et je suis son élève
Elle m’a appris à être patient et à comprendre
Que tout vient à point à qui sait attendre
Si j’ai une bonne étoile, alors j’lui fais confiance
Elle fera tourner la roue si je saisis ma chance
À moins de me donner les moyens pour y arriver
Je sais que, pour réussir, faut en baver
Le chemin est long et souvent rempli de doutes
Mais je sais que, là-haut, il y a quelqu’un qui m’écoute
Et, si j’échoue, au moins, j’aurais tout essayé
Mais, d’ici là, je laisse mon cœur me conseiller

Même si le chemin est long
Même s’il faut que je m’attache
J’irai au bout de mes ambitions
La foi sera mon gouvernail
Je prendrai la direction
C’est dicté par mon instinct
De toutes les façons
Seul Dieu sait ce que me réserve le destin

Yeah, j’ai souvent eu l’envie de tout laisser tomber
Puis, j’ai compris que, les obstacles, il faut les enjamber
Rester concentré sur mon objectif
Que j’arriverai à rien si je pense négatif
Croire en ses rêves, c’est exister
Avec le sourire aux lèvres, faut avancer et résister
Si la rue m’met des coups, c’est pour apprendre à encaisser
Pour nous donner une leçon, ou pour nous faire progresser
Quand l’moral n’est pas là et que tout s’obscurcit
J’attends qu’la tempête passe pour entrevoir une éclaircie
J’me remets en question et je relativise
Et je repars sur la route avec de l’espoir plein les valises
Accroché à mes rêves comme quand j’étais enfant
Je ne lâche pas l’affaire, j’continue à aller d’l’avant
Qu’ils se réalisent ou pas, j’irai quand même jusqu’au bout
Pour faire un bien à l’arrivée si ça en valait l’coup

Même si le chemin est long
Même s’il faut que je m’attache
J’irai au bout de mes ambitions
La foi sera mon gouvernail
Je prendrai la direction
C’est dicté par mon instinct
De toutes les façons
Seul Dieu sait ce que me réserve le destin

Le chemin est long et, dans la vie, rien n’est facile
Pour tenir le coup, j’ai un bon ustensile
L’amour de mes proches est ma source de motivation
Il fait grandir mes rêves et nourrit mes ambitions
Oui, c’est vrai, faudra que je sois fort et courageux
Je devrai ignorer les envieux et les rageux
Je lèverai les yeux vers le ciel, même s’il est orageux
Oui, je ferai tout mon possible car lourd est l’enjeu
Je mettais tout en œuvre pour aller toucher mes rêves
Je vivrai l’instant présent car la vie est trop brève
Seul Dieu sait c’qui est écrit pour moi
Alors, je verrai bien, je ferai mon chemin, demain, on verra

Même si le chemin est long
Même s’il faut que je m’attache
J’irai au bout de mes ambitions
La foi sera mon gouvernail
Je prendrai la direction
C’est dicté par mon instinct
De toutes les façons
Seul Dieu sait ce que me réserve le destin.

By 2MT


A propos de nos rêves.

vivre ses propres rêves 2 mains tendues

vivre ses propres rêves 2 mains tendues

Être riche, célèbre, partir en voyage sur une île paradisiaque, construire une maison, avoir un merveilleux mari ou une merveilleuse femme, avoir des enfants, avoir une belle voiture, gagner au loto etc… Autant de rêves différents que de personnes différentes sur cette terre.

Assumer ses rêves.

Il ne faut pas culpabiliser à l’idée de rêver. Nous avons tous un super cerveau qui nous l’autorise.
Nos rêves nous appartiennent, nous pouvons les partager avec notre entourage ou les garder pour nous.
Nous pouvons nous donner les moyens de les réaliser ou les laisser à l’état de rêves.
Parce que ce sont les nôtres nous pouvons en faire ce que nous voulons.
N’ayez pas peur de rêver, n’ayez pas peur de les réaliser ….. Ou pas !

Ne pas laisser les autres gérer nos rêves.

Dans la catégorie casse-bonbons, je demande « le briseur de rêves ».
Mr ou Mme Je-sais-mieux-que-toi ce qui est bon pour toi a décidé de mettre son grain de sel dans votre vie.
Cette personne a envie de vous voir réussir et veut vous forger à son image, son rêve est devenu le vôtre, car pour elle son rêve est plus beau, plus réaliste, plus… plus…plus…. que le vôtre.
Mettez vite le holà ! Car vous allez vite perdre le contrôle de la situation, et oublier quels sont vos rêves.

Reconnaître ceux qui partagent vos rêves.

Ce qu’il y a de merveilleux dans la vie, c’est qu’elle met sur notre route, des personnes qui ont les mêmes rêves que nous.
Le bonheur se retrouve dans l’échange de ces rêves, et aller à leur rencontre ensemble.
S’imaginer, rêver, en parler, s’encourager , à 2 ou à plusieurs , c’est super d’échanger sur ce qui nous tient à cœur.
Vous reconnaîtrez ces personnes car elles ont la même vision des choses que vous, elles ne vous jugeront pas car elles vous comprennent, elles parleront comme vous.
Avec elles vous vous sentirez en sécurité et pourrez rêver à l’infini.
Dans tout cela il faut juste retenir le fait que vous devez vivre vos rêves et non ceux des autres.
Ne laissez personne décider ce qui est bon pour vous, vous seul le savez et si vous ne le savez pas, prenez un coach.

La vie est belle, soyez heureux !

By 2MT


Furcy, esclave, né libre, réclame sa liberté.

Quand se libérer de ses chaines prend tout son sens.

« Je me nomme Furcy. Je suis né libre dans la maison Routier, fils de Madeleine, indienne libre alors au service de cette famille. Je suis retenu à titre d’esclave chez Mr Lory gendre de Madame Routier.
Je réclame ma liberté : Voici mes papiers. »

Réunionnais nous avons une histoire, nous avons nos héros.

Parmi ses héros un esclave nommé Furcy qui pendant presque 30 ans s’est battu pour obtenir sa liberté.
Courage, volonté et confiance en soi, ainsi que des personnes encourageantes, ont été nécessaire pour qu’un esclave soit reconnu LIBRE après avoir poussé en procès son maître.

Il était impensable de mener ce type de combat à cette époque.

Furcy avait un rêve, celui d’être reconnu libre, il a gardé cet objectif en tête et n’a jamais baissé les bras face aux difficultés.
Il aurait pû se contenter de sa renommée de confiseur à l’Ile Maurice, mais non, il est revenu à la Réunion pour réclamer sa liberté et obtenir ce qu’il réclamait.

Eli, Furcy, des noms de l’histoire réunionnaise que nous n’apprenons malheureusement pas à l’école mais sur internet.
http://wp.me/p4sEOE-cj

Réunionnais vous êtes descendants d’esclaves mais aussi de héros qui se sont battus pour ce en quoi ils croyaient.
Croyez en vous, croyez en vos combats, en vos rêves et donnez-vous les moyens pour y arriver.
Peu importe les difficultés et les barrières que vous rencontrerez, mettez un genou à terre mais relevez-vous toujours quoiqu’il advienne.
La LIBERTE est au bout du chemin.

Merci Kaf Malbar pour ton son L’or de Furcy, merci Mohamed Aissaoui pour ton lire, merci Hassane Kouyaté pour avoir incarné Furcy avec brio.
Et avec impatience j’attends le film d’animation prévu pour 2018.

« L’or de furcy, té: fé valwar pou’k la mémwar i rès, i sèrv,
Pou ke nou wa, pou ke nou krwa an nou pou’k nou lé fyèr»

« L’or de Furcy, c’était de revendiquer ses droits pour que la mémoire reste et serve
Pour que nous soyons conscients, pour que nous croyons en nous, pour qu’on soit fiers. »
KM, l’or de Furcy

Liens :
http://www.slateafrique.com/99613/affaire-furcy-briser-le-silence-de-esclavage-mohammed-aissaoui
http://www.tikreol.re/mizik-lor-de-furcy-chanson-de-kaf-malbar-paroles/

A l’approche du 20 décembre, un son à apprécier en plus du maloya.