Je m’aime donc je suis.

i-love-me

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Descartes a dit “Je pense donc je suis”, et j’ai le plaisir de reprendre sa phrase en disant “Je m’aime,  donc je suis“.
L’amour toujours lui même, toujours au centre du débat. J’aime, j’aime pas, j’aime plus, je l’aime, il m’aime, elle ne s’aime pas.
Je ne m’aime pas alors comment pourrais-je aimer quelqu’un d’autre?
Je ne peux exister et être une personne unique dans son individualité si je ne m’aime pas. Parce que tout simplement l’amour en lui même commence par soi-même.
Il nous aide à aller au-delà de nous même et enfin concrétiser nos rêves.
Car il est temps de concrétiser nos rêves. Il est temps de réveiller nos mentalités. Mais pour que cela se fasse, aimons-nous.

1/Se connecter à soi-même, et à son moi intérieur.

Dans cette démarche de recherche d’amour, il y a la première étape qui est d’apprendre à se connaître et à s’écouter.
C’est la même technique lorsque nous tombons amoureux de quelqu’un sauf que cette fois-ci il faut faire connaissance avec soi-même.

  • Le passé, le présent, le futur

Pour se connaître, nous allons devoir chercher au fond de notre corps tout ce que nous pouvons apprendre sur nous-même.
Qui étais-je, qui suis-je et qui vais-je devenir?
Suis-je prêt(e) à m’aimer en me réconciliant avec mon moi intérieur.
Je parle de se trouver et s’apprendre à travers son corps, car il va falloir se sentir et se ressentir.
Physiquement cela se traduit, par une introspection en allant chercher dans notre cerveau, nos plus vieux souvenirs, ces éléments du passé qui ont fait de nous qui nous sommes aujourd’hui.
Aller chercher dans ses tripes, et dans son ventre, même si ça fait mal, ce que nous ne souhaitons pas affronter, et ce que nous détestons avoir vécu.
Aller chercher dans son coeur ce que nous aimons, et avons aimé; Ce qui le fait battre un peu plus vite quand il s’agit de nous.
Car ce coeur certes est un organe, certes on l’associe à l’amour, mais en premier lieu en effet, il bat pour nous avant de battre pour quelqu’un d’autre.
Votre cœur vous aime, et vous vous aimez car vous le laissez battre pour vous.
Ce passé souvent douloureux, des fois moins, nous apprendra comment nous en sommes arrivés là aujourd’hui.
Pardonnez-vous vos erreurs, tout le monde en fait, vous n’êtes ni pire ni meilleur alors accordez-vous votre pardon, car vous le méritez.
Comment suis-je arrivé(e) à ne pas m’aimer? Comment faire aujourd’hui pour m’aimer?

Au présent, personne ne me dit qu’il m’aime, je me déteste, je ne sers à rien, et de toute façon je ne sais rien faire.
Rien ne me réussit car je ne m’aime pas.
Mais est ce que je souhaite vraiment m’aimer et aller de l’avant, ou finalement c’est si agréable de se plaindre et d’attendre que cet amour pour soi ne tombe jamais du ciel.
Qui-suis je aujourd’hui? Comment puis-je m’aimer? Quels moyens je vais me donner pour m’aimer?
Je me connecte à mon moi profond, je médite, je contemple mon environnement.
Je prends le temps pour moi, car je suis important(e) et je veux m’aimer, alors je prends mon temps.
Le matin, je ne regarde pas mon téléphone, ni mon ordinateur, ni ma TV en premier, je me regarde dans un miroir, et je m’aime. Je suis indulgente avec moi-même, et j’arrête de me critiquer.
Commencez à vous aimer maintenant pas demain, maintenant est toujours le meilleur moment.

Au futur, je m’aimerai car c’est qui va m’aider à rencontrer l’homme de ma vie, à devenir une artiste, à diriger mon entreprise, à être une mannequin de renom.
Alors pour accomplir ce futur, je prendrai du temps pour moi et je vais aller faire quelquechose que j’aime toute seule. J’ai envie d’aller voir le dernier navet au cinéma et bien j’y vais, j’ai envie de manger japonais et bien j’y vais, une séance de massage pourquoi pas, aller faire une randonnée ou les magasins seuls et en profiter, j’y vais.
J’y vais car je vais aller prendre du plaisir et me retrouver avec moi-même, et je vais m’aimer car je m’occuperai de moi-même ce week-end. Je le ferai seule car c’est un acte égoïste mais si délicieux.

2/La positive attitude

Je me souviens d’une formatrice assez excentrique qui lors de son premier cours nous avait parlé de la méthode Coué.
L’idée est de transmettre une information à notre subconscient par l’auto-persuasion.
Donc allons nous auto persuader notamment le matin car c’est le meilleur moment de la journée pour le bonheur. Devant notre miroir.
N’ayons pas peur de nous complimenter, ça ne fait pas de mal.
Quel est donc le plus grand compliment que je peux me faire ce matin, et ainsi me faire démonstration d’amour.
Quand on aime quelqu’un on lui fait des compliments, on lui dit qu’on l’aime, et bien il en va de même pour nous.
Peu importe le ridicule de la situation, on est seul face à nous-même. Pas simple!
“Je suis formidable, intelligent(e), beau, magnifique, j’ai des grands yeux, et les plus beaux cheveux du monde”! Et je le répète à haute voix. Très ridicule n’est ce pas!
Merci qui, merci moi!
Et tous les jours qui passent, je me le dis et je le redis, d’un, ça va me faire sourire, et deux, cela va devenir ma réalité, je vais reconditionner mon subconscient pour qu’il sache que je suis quelqu’un de formidable et que je vaux la peine d’être aimée par moi-même.
Et puis je vais les écrire ces compliments, noirs sur blancs, figés sur le papier.
C’est dingue, ça me fait du bien là encore, je m’aime un peu déjà, et j’en souris;beaucoup peut-être et j’en ris.

3/Partager mon bien-être

L’étape précédente m’a fait m’aimer un peu, et si je partageais maintenant ce moment.
Et si j’allais donner ce sentiment que je ressens pour moi aux autres.
Je me connecte avec le monde, je dis à ma mère que j’aime cette robe qu’elle met tous les jours, mais que c’est une belle robe.
J’appelle mon amie, celle qui a toujours un problème de coeur, et je l’écoute, et je lui dis que je l’aime, parce qu’elle est toujours là pour moi.
J’envoie un mot sur les réseaux sociaux à tous ceux que j’aime et je leurs dis pourquoi je les aime.
Un coup de fil ou une visite pour terminer à un oncle, une tante, que je n’avais pas vu depuis un bail et lui dire que je l’apprécie même si je ne le ou la voit pas beaucoup.
Je me sens bien car donner cet amour me fait me sentir bien. Et je m’aime ainsi lorsque je donne de l’amour aux autres et que j’en reçois en retour.

4/Être a l’écoute de soi.

Lorsque vous aimez quelqu’un vous êtes attentif à ses sentiments, à ce qu’il aime ou pas. Vous êtes au petit soin pour ce dernier.
Il en va de même pour s’aimer.
J’arrête de culpabiliser parce qu’aujourd’hui je suis de mauvaise humeur, parce que ce n’est pas bien d’être de mauvaise humeur.
Je vais prendre quelques minutes ou quelques heure pour moi, et me poser la question :” Comment gérer cette mauvaise humeur”. Je vais ainsi me rassurer, m’écouter, comprendre ce qui me tourmente.
Après avoir fait cela, je me sentirai mieux et je pourrai aller faire autre chose.
Je ne dois pas culpabiliser à l’idée de prendre du temps pour moi, pour m’apporter de l’attention.
Je me donne de l’amour parce que je le mérite et que je m’entends.
Se connaître et se comprendre est très important dans ce processus d’amour envers soi.
Alors soyons à notre écoute, ce n’est pas être égoïste, c’est s’aimer.
Je prends du temps pour moi, pour m’aimer, et ainsi je pourrais te donner du temps et t’aimer.

5/ Prendre soin de soi physiquement.

Grandir spirituellement c’est une chose, mais ce n’est pas ce qu’on va voir en premier chez vous.
Allez hop et c’est parti pour une séance de sport, faîtes un sport que vous aimez, dans lequel vous allez prendre du plaisir.
Car le but est de se droguer à cette hormone du plaisir que nous avons lorsque nous faisons du sport, un peu d’endorphine, un peu d’ocytocine, sacré mélange, et je me sens formidablement bien.
Je sens mon corps et je me sens vivre, respirer, je sens mon cœur battre et je suis vivant(e).
Je vous invite à lire ou à relire cet article sur les bienfaits du sport : http://wp.me/p4sEOE-5L

6/L’affirmation de soi

Toutes mes amies adorent les “Anges de la Téléréalité”, je déteste ça, mais je regarde car cela fait de moi quelqu’un de cool, qui est branché comme elles.
Et bien non, ce soir parce que je m’aime je ne vais pas regarder cette émission que je déteste et qui m’énerve en plus.
Ce soir j’ouvre un livre parce que j’aime lire, parce que je me sens bien lorsque je lis.
Je m’affirme dans ce que j’aime, dans ce que je suis.
C’est un acte d’amour envers moi-même que de s’affirmer, et savoir dire NON je n’aime pas ceci, j’aime cela.
Je ne suis pas les autres, je suis moi et je m’aime telle que je suis.
Je vais me retrouver ainsi avec des gens qui m’aiment pour qui je suis, pour mes goûts et mes couleurs , et non pas pour ce que je fais semblant d’être.
Et ces personnes là m’accompagneront le plus longtemps possible dans cet acte d’amour que je fais envers moi-même.

Voilà pour cette liste non-exhaustive de comment faire pour s’aimer.
Mais en dehors de toutes les formules que vous trouverez sur internet, l’idée est de trouver votre solution magique qui marche pour vous et personne d’autre.
Le coaching est essentiel, il n’y a pas de miracle, vous êtes le moteur de votre vie, il faut juste arriver à le faire vrombir, puis passer la première.
Rien ne sert d’avoir une Ferrari si vous n’avez pas les clés et qu’en plus vous ne savez pas que c’est une Ferrari.

En tout cas chers coaché, je vous aime comme vous êtes, regardez vous comme je vous regarde.

Ma chanson préférée sur ce thème: Pink- Perfect

 

By 2MT