Furcy, esclave, né libre, réclame sa liberté.

Quand se libérer de ses chaines prend tout son sens.

« Je me nomme Furcy. Je suis né libre dans la maison Routier, fils de Madeleine, indienne libre alors au service de cette famille. Je suis retenu à titre d’esclave chez Mr Lory gendre de Madame Routier.
Je réclame ma liberté : Voici mes papiers. »

Réunionnais nous avons une histoire, nous avons nos héros.

Parmi ses héros un esclave nommé Furcy qui pendant presque 30 ans s’est battu pour obtenir sa liberté.
Courage, volonté et confiance en soi, ainsi que des personnes encourageantes, ont été nécessaire pour qu’un esclave soit reconnu LIBRE après avoir poussé en procès son maître.

Il était impensable de mener ce type de combat à cette époque.

Furcy avait un rêve, celui d’être reconnu libre, il a gardé cet objectif en tête et n’a jamais baissé les bras face aux difficultés.
Il aurait pû se contenter de sa renommée de confiseur à l’Ile Maurice, mais non, il est revenu à la Réunion pour réclamer sa liberté et obtenir ce qu’il réclamait.

Eli, Furcy, des noms de l’histoire réunionnaise que nous n’apprenons malheureusement pas à l’école mais sur internet.
http://wp.me/p4sEOE-cj

Réunionnais vous êtes descendants d’esclaves mais aussi de héros qui se sont battus pour ce en quoi ils croyaient.
Croyez en vous, croyez en vos combats, en vos rêves et donnez-vous les moyens pour y arriver.
Peu importe les difficultés et les barrières que vous rencontrerez, mettez un genou à terre mais relevez-vous toujours quoiqu’il advienne.
La LIBERTE est au bout du chemin.

Merci Kaf Malbar pour ton son L’or de Furcy, merci Mohamed Aissaoui pour ton lire, merci Hassane Kouyaté pour avoir incarné Furcy avec brio.
Et avec impatience j’attends le film d’animation prévu pour 2018.

« L’or de furcy, té: fé valwar pou’k la mémwar i rès, i sèrv,
Pou ke nou wa, pou ke nou krwa an nou pou’k nou lé fyèr»

« L’or de Furcy, c’était de revendiquer ses droits pour que la mémoire reste et serve
Pour que nous soyons conscients, pour que nous croyons en nous, pour qu’on soit fiers. »
KM, l’or de Furcy

Liens :
http://www.slateafrique.com/99613/affaire-furcy-briser-le-silence-de-esclavage-mohammed-aissaoui
http://www.tikreol.re/mizik-lor-de-furcy-chanson-de-kaf-malbar-paroles/

A l’approche du 20 décembre, un son à apprécier en plus du maloya.


Odd Thomas, un médium pas comme les autres

Moment détente devant un bon film avec mon cher et tendre Florent.
Ce soir, il me propose de regarder Odd Thomas. Connais pas! Mais bon à ce qu’il paraît il est pas mal.
Allez c’est parti le film commence.
De prim’abord on dirait un film pour ados, et puis tout doucement on rentre dans l’histoire.

Odd Thomas, un personnage attachant.

C’est un garçon charmant, adorable et gentil. D’ailleurs ne pas dire qu’il est adorable, adorable c’est pour les chiots dit-il.
Il est serviable et très amoureux de Storm.
Il nous raconte comment il voit les morts et comment avec l’aide du Sheriff il résout certains meurtres.
Puis apparaissent dans la ville des Bodacks, des monstres que lui seul peut voir, un mélange d’alien et de squelette. Les Bodacks sont attirés par la mort violente, ils viennent sentir l’odeur des gens qui vont mourir ainsi.
La tension monte de plus en plus et on se surprend à avoir peur pour Odd Thomas et sa girlfriend.

La mort et la vie après la mort.

Selon Odd, les défunts peuvent apparaître pour nous montrer qui les a tué, et résoudre ainsi des meurtres non élucidé.
Comme moi, il voit les morts. Mais perso, je n’ai jamais résolu de meurtres et je ne suis pas sure d’en avoir envie.
C’est déjà très difficile de ressentir leurs émotions que je vais m’en tenir à là pour l’instant.
Il fait aussi allusion à des rêves prémonitoires, et grâce à tout cela empêcher une catastrophe. C’est TOP!
De mon côté je fais des rêves prémonitoires, qui se déroulent ici à la Réunion, entre volcans et cyclones, mais je ne peux intervenir sur l’action lorsqu’elle se produit. J’en suis juste informée avant tout le monde.

Un film plutôt réussi.

Ce film est frais, tendre, drôle, angoissant et émouvant.
J’ai pleuré à chaudes larmes mais je ne vous dirai pas pourquoi. J’ai beaucoup ri et par moments je me crispai car j’avais peur de ce qu’il allait se passer.  On finit toujours par sursauter même si on sait que le monstre arrive.
C’est un film très optimiste et Odd Thomas est plutôt craquant.
A voir absolument.

By 2MT


Il n’y a pas de grands rêves, mais seulement des petits rêveurs.

turbo l'escargot

Turbo l’escargot.

“There’s no big dreams, but only little dreamers.”

Un escargot passionné:

Theo l’escargot travaille dans les légumes avec ses petits collègues escargots.
Il n’hésite pas quitter cette activité pour vivre sa passion : la course automobile.

La société actuelle nous oblige à nous conformer à une tâche répétitive sans reconnaissance lorsque nous avons un emploi.
La passion et l’épanouissement personnel n’ont pas leur place.
Vous devez construire vos rêves, et vous serez le seul capitaine de votre croisière pour les réaliser.

Théo prend les choses en main et se dirige ainsi vers ce qui le rend heureux.

Maitriser et développez ses compétences :

Comme dans toute histoire de super héros, Théo l’escargot a un petit coup de pouce de la vie, il tombe dans l’oxyde nitreux d’une voiture.
Il acquiert ainsi des super-pouvoirs d’hyper grande vitesse, et devient Turbo.
Mais avant cela, il avait testé ses capacités normales d’escargot. Il avait réussi à parcourir 90 cm en 17 mn ce qui était pour lui un nouveau record.
Après son plongeon post nitreux, Turbo rencontre d’autres escargots de course. Il apprend que la pratique, la détermination et le risque sont payant.
Ses nouveaux amis n’ont pas de super pouvoirs, mais lors d’une course défiant la mort ils le battent grâce à la maîtrise de leurs propres talents.
En parallèle, dans notre société, nous devons apprendre à développer et à maitriser nos talents.
Chacun de nous en a, mais nous les exploitons différemment voir pas du tout.
Quelqu’un peut être meilleur dans une activité, et son ami meilleur dans une autre. Tout est une question de personnalité.
Le but étant de se connaitre pour apprendre à maitriser et développer ses compétences et ses talents.

Rêver et prendre des risques.

Guy Gagne: » Aucun rêve ne est trop grand, et aucun rêveur n’est trop petit ».

Le frère de Théo et d’autres collègues à “L’usine” l’encouragent à jouer la sécurité et à accepter ses limites. Le héros de Theo, légende de la course Guy Gagné, est son inspiration. Guy est souvent cité dans les interviews d’après-course. Theo rêve grand et suit le conseil de Guy de «prendre une chance et tout risquer.”
Malheureusement, ce ne est pas par hasard que Guy est de la France, où ils servent des escargots comme un met délicat. Plus tard, Guy révèle son vrai soi quand il dit Théo, “Les rêveurs doivent finalement se réveiller “.
En une phrase, le héros devient le méchant. Mais il y a du vrai dans cela :les rêveurs doivent se réveiller et être réaliste, mais en même temps continuer à rêver, pousser les limites, et prendre des risques calculés.

Soyez, vous-mêmes.

Whiplash: Es-tu une voiture?

Theo / Turbo: Non

Whiplash: Alors arrête de te conduire comme l’une d’entre elle! Sois un escargot!

Tout au long du film, Theo se pousse à être plus que ce qu’il n’est, d’être qui il est à l’intérieur. Son frère, Chet, n’est pas son plus grand partisan. Chet l’encourage à rester complaisant et accepter la place que Mère Nature lui a donnée.

En fin de compte, c’est une combinaison de qualités innées d’escargots de Theo (“Rentrez Roulez boulez”) Et son aspiration à être plus (“Ne pas se cacher dans votre coquille!”) Qui l’amène à la ligne d’arrivée. Lorsque Theo accepte pleinement qui il est et apprend à l’utiliser pour son profit, il réussit.

Construire une équipe de supporters.

Theo / Turbo: Tous ces gens, ils croient en moi.

Au début, Theo travaille à “L’usine” où aucun de ses collègues ne supporte ses rêves. Il est désengagé.

Vous pouvez blâmer les gens autour de vous ou la société pour laquelle vous travaillez, mais vous devez aussi vous prendre en main. C’est à vous de vous entourer de ceux qui vont vous encourager et vous inspirer. Qu’il s’agisse de vos collègues, amis, famille, ou réseau professionnel, obtenez une équipe de supporters. Ils vont vous pousser à réussir et vous relever quand vous échouerez. Theo n’a pas gagné l’Indy 500 par lui-même; il avait une équipe.
Ce qu’il faut retenir de notre petit escargot :
Soyez passionné, la passion est le trésor enfoui en vous et qui vous amènera à réussir.Prenez votre passion comme moteur de votre réussite.
Qu’il faut maitriser et développer ses compétences, dans un monde où on vous encourage à être répétitif et à entrer dans des cases qui ne sont pas les vôtres. Verrez-vous un jour une girafe monter à un arbre ? Pas sûr !
Prenez le temps de rêver et prenez le risque de rendre vos rêves réalité.
Tant que vous resterez dans votre zone de confort, le rêve risque de rester à l’état de rêve. Qu’attendez-vous pour les réaliser ?
Être soi-même, pour l’être il faut le découvrir. Qui nous sommes ? D’où nous venons ? Quelles sont nos capacités et que pouvons-nous construire et réaliser ?
S’entourer d’une équipe de supporters car ce sont ces personnes qui vont vous aider à vous élever et non pas vous rappeler que vous ne réussirez jamais.

Si un escargot arrive à gagner le grand prix d’Indianapolis alors je vous laisse imaginer ce que vous pourrez réaliser à une autre échelle !

BY 2MT


Commémoration de la révolte de 1811: hommage à Eli

Le week-end dernier c’était direction Colimaçons à St Leu pour célébrer la commémoration de la seule révolte d’esclaves qu’il y a eu sur l’Ile de la Réunion en 1811. L’abolition de l’esclave étant proclamé le 20 décembre 1848.

Le site: Colimaçons à St Leu

Il nous a fallu 2H de route entre Ste Suzanne et St Leu, la Route des Tamarins étant fermé à la circulation. Mais un soupçon de patience, de chaleur (33°C), et de musique, nous a donné le courage de rejoindre notre objectif.
On y arrive à 16H et là on se rend compte qu’on n’a pas un seul euro sur nous. Pas d’euros, pas de nourriture et pas de distributeurs automatiques donc pas d’euros.
Donc hop, on redescend à St Leu, et on remonte aux Colimaçons. Quel bonheur! Patience, patience!!!
Sur place une petite scène, un temps menaçant, 3 calbanons, un retraçant l’histoire de l’esclavage avec la possibilité de déguster un jus de tamarin maison, un autre avec des samoussas, bouchons et boissons (lorsqu’on est arrivé il n’y en avait plus! smile!), et un troisième où ils étaient en train de cuisiner au feu de bois.
Super on va dîner là ce soir, et bah non!  Je demande à une charmante dame quel va être le prix de la portion du repas.
Réponse: Ah non, ce n’est pas pour le public, c’est prévu uniquement pour les musiciens. Mais si vous restez dans le coin, je verrais ce que je peux faire! Nous dit-elle avec un grand sourire!
Pleuvra! Pleuvra pas! Quelques gouttes! Une grosse averse! Nous sommes trempés! Mais nous sommes courageux et on reste là à écouter les groupes qui s’enchainent.
Nous discutons avec plusieurs personnes et nous en apprenons beaucoup sur l’histoire de cette révolte.
Il n’y a pas beaucoup de public! Pourquoi?
Colimaçons terre des” gros blancs”, terre exploitée par les esclaves, eux-mêmes exploités par les Blancs à l’époque.
Le Maloya percute mais là où je devais ressentir plein de choses il ne se passe rien, pas de ressentis le grand vide. Étrange! Je m’interroge : est ce que les esprits d’esclaves se sentent bien ici et se réapproprient-ils aujourd’hui ce lieu où ils ont été en servitude? Ou alors ont-ils encore peur des esprits de leurs maitres?

Les esprits dansent au rythme du Maloya

L’ambiance est bonne enfant, on danse, on chante.
La pluie tombe de plus en plus fort, les rythmes changent. Quelque chose se passe! Quelque chose de mystique!
La pluie est libératrice, elle embrase les quelques danseurs, et pousse les musiciens à jouer plus fort.
en mode kabar maronmaloya kabar

Nous rencontrons Gael le chanteur de Kréolokoz, nous échangeons quelques mots. Nous aimons sa musique et son engagement.
Il nous invite au concert du 21 novembre au Séchoir à St leu. Nous sommes ravis.RDV est pris. Une belle rencontre en tout cas.

La nuit commence à tomber, il fait sombre.
Kréolokoz chante Zistwar Maronaz ou en 1745 des esclaves Marrons  viennent libérer un camps d’esclaves. L’histoire prend tout son sens. L’histoire de ces esclaves qui préfèrent vivre libre caché plutôt qu’enchainés et sous le joug d’un maître.
Fane silans amèr, nous rappelle qu’il ne faut pas oublier nos racines, notre identité “ sak inior l’hisoire, lé condané mounoir , à rotomb to ou tar dans mem fénwar, efas pa nout mémoire” ( ceux qui ignorent l’histoire, sont condamné à retomber tôt ou tard dans le noir, n’effacez pas notre mémoire).
Les percussions continuent de résonner, nos cœurs tremblent au rythme du roulèr.
Un de nos amis, se sent bizarre, il boit un verre de rhum et tout à coup se dirige droit au milieu des personnes qui dansent. Son regard a changé, il est imprégné par ses esprits il veut danser, ils veulent danser. On le rattrape, ce n’est pas le moment, il ne doit pas danser il le sait. Il s’assoit, se calme, revient à lui tout doucement.
Un autre groupe passe ses sons sont percutant, il envoie, il balance, et difficile de tenir en place.
Pour clôturer la soirée, Kiltir nous invite à venir danser à rentrer dans le rond. Nous sommes là pour un hommage, alors rendons le fièrement le poing levé.
Nono appelle Eli, l’esprit d’Eli est là, je le sens fort, fier, droit.
La chanson Kabar Marron libère les voix, et tous ensemble nous entonnons cette chanson, nous tapons des mains.
Eli et ses compères sont là, ils dansent avec nous.
Le moment est puissant, je le ressens si fort dans mon ventre. Les émotions sont intenses, j’en ai les larmes aux yeux.
Je ressens enfin ces présences que j’attendais. Je suis venue là pour eux, pour les célébrer et leur dire qu’on ne les oublie pas.

Mon ressenti

J’ai attendu la fin de soirée pour avoir les réponse a mes questions.
Les esprits d’esclave avaient peur et n’aimaient pas ce lieu.
Les esprits des maîtres étaient là tout autour avec leurs fusils et leurs chiens.
La peur était présente.
Et puis la nuit est tombée, dans le noir, les esprits des noirs  se sont libérés, ils ont dansé avec nous.
Ils ont célébré ce moment.
Je suis fière d’y avoir participé et ressenti tout cela.
Je sais d’où je viens, et je sais où je vais.
Je suis métisse Réunionnaise, fière de mes racines, car je sais d’où vient ma force.

Je vous invite à danser sur le clip officiel mais aussi à aller voir la vidéo de la soirée sur Facebook
Http://facebook.com/2mainstendues

By 2MT

 


Hommage à Gramoun Lélé,10 ans déjà.

10 ans déjà que Gramoun Lélé s’est éteint. Mr Julien Philéas est devenu esprit parmi les esprits le 14 novembre 2004.
Métissé malbar, malgache, il a fait danser des millions de personnes sur les rythmes endiablés du Maloya.

Son nom est synonyme de grandeur, il a su affirmer notre culture, notre musique, c’est entre autre grâce à lui que notre Maloya est placé aujourd’hui au Patrimoine Mondial.

Ma chanson préféré est Soléyé, mais d’autres titres m’ont fait vibrer, Namouniman, Missié Koloni, Ban Gouni et bien d’autres encore.

Aujourd’hui Groove Lélé continue dans la tradition et c’est un vrai régal pour les oreilles de les entendre chanter.

Merci Gramoun Lélé, merci Groove Lélé d’avoir mis et de continuer à mettre le Maloya réunionnais en l’air.

Voici une vidéo lorsqu’il a fêté ses 70 ans, ouvrez grandes vos oreilles, et laissez-vous emporter par la musique de mon île.


Les 4 pilliers : Savoir, vouloir, oser, se taire.

le mystère du sphinxHier soir tranquillement assise devant ma TV, je zappe n’arrivant pas à trouver un programme qui accroche.
Et puis je tombe sur TV Kréol, une interview de Mr Sangara Difé ( Pé na do lo pou tinn ).*

I Mr Sangara Difé, pé na di lo pou tinn.

J’ai découvert ce vieux monsieur Malbar il y a quelques mois car il y avait eu un grand débat dans ma famille concernant une de ces brèves.
Son franc parler, son savoir, le rendent sympathique mais comme le souligne TV Kréol, ses mots sont ” à prendre avec modération”.
L’objet du débat concernait le fait que Mr Sangara Difé disait connaître le moyen d’avoir tout ce qu’on désirait pendant une durée de 20 ans après avoir fait une cérémonie dans une croisée de chemins en forêt vers 23H45, et en invoquant un certain nom.
Il faisait allusion entre autre aux jeunes délinquants qui en bande n’hésitaient pas à dépouiller les personnes âgées.
Il les invite ainsi à ” prendre leur service 3 pièces ” entre leurs mains et à faire ce rituel.
La question était: serions nous capable de faire cette cérémonie pour avoir tout ce qu’on veut pendant 20 ans? Qu’allons-nous donner en échange?
Les avis variaient mais l’offre en effet est très alléchante, mais faut-il avoir courage de faire cela, et surtout quelle contrepartie cela implique?

II Savoir-Vouloir-Oser- Se taire

J’écoute avec attention Mr Sangara Difé.
Il termine son interview en faisant allusion à ce qu’il appelle les 4 pyramides ” savoir, vouloir, oser, se taire”.
Mon cerveau réagit aussitôt je connais ces préceptes.
Entre magie, histoire et développement personnel ces 4 piliers traversent les siècles.

Un peu d’histoire.

Je me remémore mes cours d’histoire, je revois ce Sphinx magnifique, allongé devant les pyramides d’Égypte, souffrant nullement du soleil et regardant passer des millions de touristes.
Le Sphinx n’est plus redouté, mais fut un temps où les passants craignaient  ses énigmes. Il ne laissait passer que ceux qui savaient répondre à ses énigmes, dévorant ceux qui ne donnaient pas la bonne réponse.

La symbolique du Sphinx:
Tête d’homme: le savoir
Pattes de lions: vouloir
flancs de taureau: oser
ailes d’aigles repliées: le taire.

Le Sphinx est le gardien des pyramides, gardien du Mystère.

Le symbolique de la Pyramide:
Une base avec 4 angles : Savoir, vouloir, oser , se taire.
Le cinquième point est le somment de la pyramide, la quintessence, la cinquième essence , le 3ème œil.

Ses préceptes sont les piliers des sociétés secrètes telles que la Franc maçonnerie et les Illuminati.

Principes ésotériques.

Le paragraphe serait long à développer pour vous expliquer tout cela.
Voici 2 liens qui pourraient vous éclairer.

Entre Alchimie et Hermétisme.
http://www.cosmovisions.com/Hermetisme.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Herm%C3%A9tisme

SAVOIR

Le savoir va de la connaissance de soi en tant qu’Homme au savoir Universel.
Qui suis-je? Ou vais-je?
Cette question vous aidera à déterminer ce que vous voulez, ce que vous désirez dans la vie, en fonction de vos valeurs.
Quand cette première étape sera franchie, vous passerez à l’étape de l’apprentissage.
Ouvrez-vous au monde! Ne laissez pas les autres vous dire ce que vous devez apprendre! Faîtes le tri des informations reçues, tout le monde n’a pas raison, mais tout le monde n’a pas tort.
Ne laissez pas les autres décider de ce que vous devez apprendre, posez vous la question de savoir qui vous écoutez!
Soyez curieux, ayez soif de savoir!
Plus vous saurez, plus vous voudrez!

VOULOIR

Maintenant que je sais, j’en veux plus!
Je sais donc je veux, et je veux donc je sais.
Votre volonté, votre détermination seront les fers de lance de votre réussite. Vous savez ce que vous voulez!
Alors désirez, souhaitez! Soyez déterminé dans vos actions, chaque jour, vous devez vous rappeler ce que vous voulez! JE VEUX!
JE VEUX! et je suis déterminée à obtenir ce que je veux! Je garde en vue mes objectifs tout le temps, dans toutes mes actions.
Et maintenant que je sais que je veux, j’ose!

OSER

Beaucoup échouent à ce stade, mais la réussite de ce qu’on désire doit passer par cette étape.
Les uns ne peuvent se faire sans les autres.
Oser, lever le pied, avancer, prendre son courage et y aller; je passe à l’action! Je suis déterminée et j’ose!
J’ose m’affirmer, j’ose changer, j’ose dire ce que je pense, j’ose être différent.
Dans le OSER on ne perd jamais, on gagne toujours!
Ce 3ème principe donne du sens au savoir et au vouloir, car si on sait ce qu’on veut et qu’on n’ose pas, ça ne marche pas, idem pour je veux ce que je sais, si je n’ose pas, ça ne marche toujours pas.
OSER est toujours gagnant, 100% des personnes qui l’ont fait se sont enrichis.

TAIRE ou SE TAIRE

Cette étape est l’une des plus difficile à intégrer, d’une part garder le silence est compliqué mais doit-on taire les choses ou se taire?
Dans notre enthousiasme, de savoir vouloir oser, nous avons juste envie de le partager avec tout le monde. Nous avons envie de crier au monde entier ce qu’il nous arrive, nous avons tellement d’émotions en nous.
Mais tout le monde malheureusement n’est pas prêt à recevoir ses préceptes, alors taisez les informations que vous avez, taisez-vous.
Mettez-vous maintenant à la place du Sphinx et sélectionnez ceux qui seront prêts à entendre ces principes de sagesse.
A aucun moment il n’est dit qu’il faut garder pour soi ce qu’il nous arrive bien au contraire, l’idée serait même que le plus grand nombre y ait accès.
Transmettez, et cela sera transmis! Taisez et cela sera tu!

Désormais, vous savez vouloir oser et taire! Vous vous êtes enrichis comme je me suis enrichie, et comme vous enrichirez quelqu’un et ainsi de suite.
Nous avons tous ce pouvoir en nous, il suffit juste de regarder en soi et arrêter de rechercher ailleurs ce trésor, et ce secret enfoui.
L’Univers ne pouvait trouver meilleur cachette.

De toute ma lumière

BY 2MT

 

 


votre médium réunionnaise offre: 9 euros la question par mail

Médium réunionnaise vous répond par mail

Médium réunionnaise vous répond par mail

Je suis médium clairvoyante, j’habite à la Réunion. Mes ressentis se font aussi à distance.
La spiritualité 2.0 c’est aussi les réponses par mail, alors à vos claviers.

Envoyez-moi votre prénom, votre date de naissance ainsi que la question à laquelle vous souhaitez avoir une réponse.
Une photo est un plus.

Paiement sécurisé via paypal.

De toute ma lumière

By 2MT

 

 

 


Joyeux Dipavali! Happy Diwali!

fête du Dipavali à la Réunion 2014

fête du Dipavali à la Réunion 2014

La communauté tamoule dans le monde fête la Lumière cette semaine.
A la Réunion, nombreuses sont les manifestations autour de la Lumière.
De mon côté cela se passe à St André, sur le site du Colosse, un village a été aménagé avec vendeurs, restaurateurs et un podium avec des spectacles toute cette semaine.
Les saris sont magnifiques et étincelants, les odeurs et les couleurs enivrent tous les sens. Dépaysement garanti en une soirée.

Samedi soir ce sera le grand défilé avec des dizaines de chars et des danseurs, et un grand final avec un feu d’artifice.
J’ai hâte d’y être appareil photo au cou, me voilà en mode reporter.

Spirituellement, les hindous d’Inde et d’ailleurs s’apprêtent à célébrer la Lumière, à la laisser entrer dans leur âme afin de ne pas laisser s’installer la noirceur, le doute, et l’intolérance.

http://www.la-fete-des-lumieres.com/la-signification-de-diwali/

J’invite donc les occidentaux et ceux d’autres confessions à ce joindre à la communauté Indienne, et ensemble célébrons la Lumière!

By  2MT

 


Si vous devez vous battre, battez-vous!

Comme vous avez pu le constater, je suis fan de cinéma.
Ces derniers temps je m’amuse à trouver des messages d’espoir et d’encouragements dans les films ou les séries que je regarde. J’appelle cela le cinécoaching.

J’ai regardé pour la deuxième fois World War Z, sorti en 2013 avec Brad Pitt, adapté du livre du même nom de Marc Brooks.
Vous allez me dire que c’est un film de Zombie, et je répondrais oui mais pas que!

Les humains sont infectés par morsure par des zombies, tout le monde, le virus se propage. Personne ne semble à l’abri.
Pourtant Gerry Lane (Brad Pitt) trouve une faille dans le processus de contamination. Il semblerait que les zombies ne mordent pas les personnes qui sont malades ou sur le point de mourir.

Et si on se disait que ces personnes malades pouvaient être traduites en personnes différentes, en personne plus proche de Dieu vu que la mort n’est plus très loin.
Si on se disait que les zombies sont en fait, une métaphore du mal qui ronge tout simplement notre monde.
Si on se disait que cette guerre ressemble à ce qu’il se passe de nos jours entre les personnes qui se laissent emprisonner dans la masse et ceux qui sont éveillés.

Et si ce message nous concerne tous!

world war z

world war z


Demandez et vous recevrez.

Luc 11:9-13

Luc 11:9-13

J’ai l’impression d’être proche d’une révélation; J’ai l’impression de suivre la bonne route, et je vois chaque petit cailloux blanc que Dieu ou l’Univers a mis dans cette grande forêt sombre.
Chaque jour qui passe me tend vers la lumière et je la suis.

Je suis baptisée au sein de l’église Catholique, je respecte chaque religion et à l’arrivée je pense que peu importe qui on prie, l’interlocuteur est sûrement le même.
Dans un autre jargon on fait appel à l’Univers pour nous donner ce que l’on souhaite, singulière similarité avec notre prière quotidienne.

Je suis allée au catéchisme et je suis contente des valeurs qu’ont m’a transmises.
Maintenant avec le recul, je me dis que Jésus avait tout compris dans le coaching.
Il avait des disciples à qui il apprenait l’amour et à se connaître.

D’ailleurs j’ai été très surprise de tomber sur plein de versets de la Bible qui nous encourage à demander pour recevoir.
J’ouvre les yeux aujourd’hui, vous me direz, mieux vaut tard que jamais.J’ai noté celui de Luc, mais Jean, Mathieu et bien d’autres passages de la bible y font référence.
Je vais donc me replonger dans la lecture de la Bible pour faire la lumière sur cette affaire.

Je travaille la loi d’attraction depuis peu et aujourd’hui on me rappelle que c’est un précepte que j’avais apprise toute petite.
Par la suite au début des années 2000, j’avais un ami qui m’en avait parlé, et j’avais vite oublié son message.
Et aujourd’hui on me parle de l’Univers à qui je dois faire ma demande.
Le message est on ne peut plus claire.

A vous maintenant de voir le chemin tracé devant vous, it’s just amazing!

De toute ma lumière

By 2MT