Quand un enfant a besoin de notre aide

 dessin_enfant

Je ne le dirais jamais assez mais il me semble important de le préciser que nous ne sommes pas ici pour prendre la place d’un médecin. Lorsque quelqu’un vient nous voir pour une aide médicale, la première question que nous lui posons c’est « est-ce que vous avez consulté un médecin ? ». Si ce n’est pas le cas, voyez d’abord avec votre médecin traitant et nous verrons ensuite ce que nous pouvons faire pour vous accompagner durant cette maladie.
Après le diagnostic du docteur, nous aborderons la dimension spirituelle mais pas avant lui.

Voici l’histoire de C, un petit garçon de 6 ans.
Nous avons été recommandés par une amie auprès des parents de C.
Nous avons reçu l’appel de la maman de C un soir. Elle nous a raconté que cela faisait plus d’un mois et demi que son fils avait de la fièvre. Les médecins qu’elle avait rencontrés n’avaient rien trouvé. Elle s’était rendue aux urgences une nuit car C avait plus de 40° de fièvre, on lui avait donné du paracétamol et on leur avait demandé de rentrer chez eux.
Cette histoire nous a beaucoup touchés et nous avions envie d’aider cette famille, mais pour cela il fallait qu’on les rencontre, et qu’on ressente ce qui leur arrivait.

Rendez-vous était fixé pour le samedi suivant. Nous avons allumé une bougie pour eux et avons demandé aux esprits qui entourent cette famille de nous permettre de les aider et de trouver une solution pour que C aille mieux.
Cette famille était au bord de l’explosion, C. allait à l’école un jour sur 2, mais à cause de la fièvre il ne pouvait avoir une scolarité normale. Sa maman et son papa se relayaient auprès de lui la nuit pour le surveiller.

Le vendredi soir, nous avons été conseillés par des êtres spirituels, qui nous ont expliqué ce qu’il arrivait à cet enfant, les raisons de sa maladie et ce que nous devions faire.
Des informations nous ont ainsi été communiquées pour mieux les comprendre. A savoir la méfiance qu’ils avaient envers les voyants et les médiums. Il allait falloir faire nos preuves.

Le jour de leur visite nous pensions mon mari et moi que ça allait être juste une première approche, juste discuter et préparer un plan de bataille par la suite. Mais cela ne s’est pas du tout déroulé comme nous l’avions imaginé.

Arrive le samedi, nous sommes prêts, un peu inquiets car nous nous sentions concernés par l’histoire de cet enfant. Nous avons priés chaque jour pour lui dès l’appel de sa mère.

Les voilà, la petite famille entre chez nous, et nous nous installons sous la véranda pour discuter. C, est là calme, curieux, et il va rapidement jouer avec notre fille.

Nous demandons au papa et à la maman d’allumer une bougie à côté de la bougie que nous avions allumée pour eux. Les esprits et les défunts qui entouraient cette famille étaient ainsi autorisés à entrer et nous transmettre leurs messages.
Nous avons faits des prières qui nous étaient transmis de l’au-delà, et surtout nous leur avons dit que faire pour que C aille mieux.
La séance a duré plus de 2H00, c’était intense, et beaucoup de choses se sont passés.

La famille est repartie avec nos recommandations, et surtout, avec le message que les médecins allaient enfin trouver ce que C avait.

La maman de C nous a recontactés la semaine suivante pour nous dire que C n’avait plus de fièvre depuis qu’ils étaient venus nous voir. 2 semaines plus tard elle nous rappelle pour nous dire qu’ils avaient pris RDV chez leur médecin traitant et qu’ils avaient trouvé ce qui rendait malade leur fils. Une analyse mal lue dés le départ avait faussé le diagnostic, une simple infection.

Depuis C, va mieux, il est revenu nous voir avec ses parents, ce jour là, sa mère nous a avoué qu’elle ne faisait aucunement confiance aux pseudo guérisseurs et médiums, mais que le désespoir l’avait poussé à nous contacter. Son amie lui avait dit qu’elle pouvait nous faire confiance.

C, a pu ainsi partir en colonie de vacances, ce qui semblait inenvisageable quand il était malade.
Mon mari et moi avions été bouleversés par cette histoire, tous les esprits présents s’étaient donnés la main pour que C n’ait plus mal et que ce qui n’avait pas été vu le soit.
La médecine a guéri C, nous avons juste contribué à rendre visible ce qui était caché pour que le diagnostic soit posé.

BY 2MT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*