2015: un nouveau chapitre dans le livre de notre vie

nouvelle année nouveau chapitre

nouvelle année nouveau chapitre

Aujourd’hui c’est le 31 décembre, le dernier jour de l’année.
Une année est finie vive la nouvelle!

Comme tous les ans Flo et moi faisons le bilan, à y regarder de loin les mauvaises nouvelles, les déceptions, les deuils font les gros titres.
Arff ! Non ! Je n’ai pas envie d’avoir ce sentiment que 2014 était pourri, j’ai envie de me souvenir de ce qui nous a rendu heureux, ce qui nous a fait rire, sourire, fait pleurer de joie, ce qui nous a ému et touché.
Il faut donc creuser un peu, et finalement les bonnes choses reviennent, au goutte à goutte, mais elles reviennent, pas de quoi mourir de rire immédiatement, mais un début de sourire et puis je regarde ma page Facebook, là où j’ai mis des photos, des vidéos, mes réussites et toutes mes joies.
Des moments de bonheur il y en a à la pelle, chaque jour passé nous a rendu un peu plus heureux.

Lors du bilan de fin d’année, il faut choisir, entre super moments et tristes moments, entre bons sentiments et mauvais sentiments.
Nous sommes les seuls à faire ce choix, continuer à rire ou continuer à pleurer.

Que 2015 soit l’année de nos réussites, de nos bonheurs ; que 2015 soit une année particulière pour chacun de la Réunion à l’autre bout du monde.

Nous vous souhaitons, le meilleur pour chacun, soyez attentifs, soyez ouverts aux signes, vous êtes guidés, ouvrez l’œil.
Nous vous souhaitons, la santé, l’amour, la réussite, et de merveilleuses rencontres.
Nous vous souhaitons de rire chaque jour, de vous émerveiller et surtout de ne pas oublier de remercier (Dieu, la Vie, l’Univers, les Guides….).

Bonne et merveilleuse année à vous.
Bonne année zot tout’ !

By 2MT


Furcy, esclave, né libre, réclame sa liberté.

Quand se libérer de ses chaines prend tout son sens.

« Je me nomme Furcy. Je suis né libre dans la maison Routier, fils de Madeleine, indienne libre alors au service de cette famille. Je suis retenu à titre d’esclave chez Mr Lory gendre de Madame Routier.
Je réclame ma liberté : Voici mes papiers. »

Réunionnais nous avons une histoire, nous avons nos héros.

Parmi ses héros un esclave nommé Furcy qui pendant presque 30 ans s’est battu pour obtenir sa liberté.
Courage, volonté et confiance en soi, ainsi que des personnes encourageantes, ont été nécessaire pour qu’un esclave soit reconnu LIBRE après avoir poussé en procès son maître.

Il était impensable de mener ce type de combat à cette époque.

Furcy avait un rêve, celui d’être reconnu libre, il a gardé cet objectif en tête et n’a jamais baissé les bras face aux difficultés.
Il aurait pû se contenter de sa renommée de confiseur à l’Ile Maurice, mais non, il est revenu à la Réunion pour réclamer sa liberté et obtenir ce qu’il réclamait.

Eli, Furcy, des noms de l’histoire réunionnaise que nous n’apprenons malheureusement pas à l’école mais sur internet.
http://wp.me/p4sEOE-cj

Réunionnais vous êtes descendants d’esclaves mais aussi de héros qui se sont battus pour ce en quoi ils croyaient.
Croyez en vous, croyez en vos combats, en vos rêves et donnez-vous les moyens pour y arriver.
Peu importe les difficultés et les barrières que vous rencontrerez, mettez un genou à terre mais relevez-vous toujours quoiqu’il advienne.
La LIBERTE est au bout du chemin.

Merci Kaf Malbar pour ton son L’or de Furcy, merci Mohamed Aissaoui pour ton lire, merci Hassane Kouyaté pour avoir incarné Furcy avec brio.
Et avec impatience j’attends le film d’animation prévu pour 2018.

« L’or de furcy, té: fé valwar pou’k la mémwar i rès, i sèrv,
Pou ke nou wa, pou ke nou krwa an nou pou’k nou lé fyèr»

« L’or de Furcy, c’était de revendiquer ses droits pour que la mémoire reste et serve
Pour que nous soyons conscients, pour que nous croyons en nous, pour qu’on soit fiers. »
KM, l’or de Furcy

Liens :
http://www.slateafrique.com/99613/affaire-furcy-briser-le-silence-de-esclavage-mohammed-aissaoui
http://www.tikreol.re/mizik-lor-de-furcy-chanson-de-kaf-malbar-paroles/

A l’approche du 20 décembre, un son à apprécier en plus du maloya.


Odd Thomas, un médium pas comme les autres

Moment détente devant un bon film avec mon cher et tendre Florent.
Ce soir, il me propose de regarder Odd Thomas. Connais pas! Mais bon à ce qu’il paraît il est pas mal.
Allez c’est parti le film commence.
De prim’abord on dirait un film pour ados, et puis tout doucement on rentre dans l’histoire.

Odd Thomas, un personnage attachant.

C’est un garçon charmant, adorable et gentil. D’ailleurs ne pas dire qu’il est adorable, adorable c’est pour les chiots dit-il.
Il est serviable et très amoureux de Storm.
Il nous raconte comment il voit les morts et comment avec l’aide du Sheriff il résout certains meurtres.
Puis apparaissent dans la ville des Bodacks, des monstres que lui seul peut voir, un mélange d’alien et de squelette. Les Bodacks sont attirés par la mort violente, ils viennent sentir l’odeur des gens qui vont mourir ainsi.
La tension monte de plus en plus et on se surprend à avoir peur pour Odd Thomas et sa girlfriend.

La mort et la vie après la mort.

Selon Odd, les défunts peuvent apparaître pour nous montrer qui les a tué, et résoudre ainsi des meurtres non élucidé.
Comme moi, il voit les morts. Mais perso, je n’ai jamais résolu de meurtres et je ne suis pas sure d’en avoir envie.
C’est déjà très difficile de ressentir leurs émotions que je vais m’en tenir à là pour l’instant.
Il fait aussi allusion à des rêves prémonitoires, et grâce à tout cela empêcher une catastrophe. C’est TOP!
De mon côté je fais des rêves prémonitoires, qui se déroulent ici à la Réunion, entre volcans et cyclones, mais je ne peux intervenir sur l’action lorsqu’elle se produit. J’en suis juste informée avant tout le monde.

Un film plutôt réussi.

Ce film est frais, tendre, drôle, angoissant et émouvant.
J’ai pleuré à chaudes larmes mais je ne vous dirai pas pourquoi. J’ai beaucoup ri et par moments je me crispai car j’avais peur de ce qu’il allait se passer.  On finit toujours par sursauter même si on sait que le monstre arrive.
C’est un film très optimiste et Odd Thomas est plutôt craquant.
A voir absolument.

By 2MT