Festival Kaloobang 2014

kaloobang-2014-slideL’année dernière mon frère m’avait offert les places pour une soirée au festival Kaloobang à St-Denis ( Ile de la Réunion).
J’avais passé un super moment en écoutant, Danyel Waro, Victor O, Oussanousava ….
En quittant cette soirée j’avais demandé à haute voix de pouvoir y revenir cette année.
Je voulais aller au kaloobang, je voulais un pass de 2 jours mais je m’étais résignée à ne pas y aller.
Vendredi matin mon frère m’envoie un sms me proposant d’aller à la première soirée du kaloobang. YES! YES! YES!
J’étais folle de bonheur. Et hop Flo, une cousine et moi nous voilà sur la route pour une bonne soirée.Le lendemain rebelote,  mon frère ne pouvant s’y rendre à nouveau m’a redonné les places.
Que du bonheur là encore.

Pendant 2 soirées nous avons dansé, chanté, nous nous sommes amusés au rythme du reggae, de la soul US, du maloya, du séga, dancehall et musiques du monde.
Avec entre autres comme artistes, Dominique Barret, Alain Ramanissum, Yannick Noah, Meta & The cornerstones, Taïro, Capleton, Susana Baca, Akua Naru, Kaf Malbar, Zanmari Barré, Dr Eggs……

Un Barret peut en cacher un autre.

Quand on me dit « Barret » je pense à Dominique Barret, à ses petits ségas entrainant, un brin crooner et sa belle voix qui résonne sur des titres tels que « pou ou mamzel », « si ou di oui ».
Le moment fut fort agréable et le coeur y était.
Par contre la suprise vint le samedi soir où j’ai fait la connaissance musicale de Zanmari Baré sous le théme du Maloya.
Qu’allais-je entendre, qu’allais-je découvrir?

J’ai découvert un nouveau maloya, pur, classique, c’est le mot: un maloya classique créole. Dans la lignée de Danyel Waro, de Ziskakan.
J’aime, je suis sous le charme, c’est délicat, c’est subtil. La voix est douce, posée. J’aime.

Merci Zanmari.

[youtuber=http://youtu.be/fpUyM1g76bQ]

Yannick Noah: chansons du nouvel album

Yannick Noah arrive sur scène avec quelques minutes de retard. Un chapeau sur la tête, en mode décontracté.
Les premières notes, « la voix des sages », « les lionnes », jusque là, je maîtrise, je chante, je danse, l’ambiance est bonne, le public fusionne avec l’artiste.
Viennent les nouvelles chansons, il nous annonce qu’il  présente son nouvel album pour la première fois et il a choisi la Réunion et son festival Kaloobang. Ah super! L’idée est intéressante. Il nous parle de Jean-Louis Aubert avec qui il a collaboré.
Et là….. C’est le DRAME! un côté rock désué, je m’ennuie, je ne reconnais pas Yannick, des rythmes pas entraînant et au bout de la 4eme chanson nous nous sommes enfuis de cette salle de concert.

Yannick Noah, j’ai gardé un super souvenir d’un de tes concert à Agenteuil en 2011, Angela, Simon Papa Tara.
J’ai aimé quand tu as mis en avant tes racines africaines, et j’adhère moins au nouvel album.

Simon Papa Tara, cette chanson dans laquelle tu « oses » parler d’un sujet que peu d’entre nous connaissent.
Tu parles de ton défunt grand-père qui est venu te parler.
Là où tu dis  » ici on ne croit pas en ces choses là », je suis d’accord, toi artistes tu assumes ce message d’un parent défunt, et tu le chantes.
En tant que médium je sais de quoi tu parles. A la Réunion, nous sommes nombreux à recevoir des messages de nos ancêtres.
Ils restent présent et nous accompagnent
J’ai aimé ce côté mystique, mais aujourd’hui je ne t’ai pas retrouvé, dommage Yannick!

En tout cas, j’ai passé un pur week-end! Merci à mon frère et à ma belle-soeur car sans eux cela n’aurait pas pu se faire.

Que la lumière vous guide et vous éclaire.

By 2MT

 

 

 

 

 

 


Encyclopédie du savoir relatif et absolu: sur la perception

ESRA: Sur la Perception

L’un de mes auteurs préférés est Bernard WERBER, j’ai lu la plupart de ces livres.

J’aime la simplicité de la lecture et la philosophie véhiculée. Tout cela avec une petite pointe d’humour et de spiritualité.
D’ailleurs Mr WERBER soutient l’INREES et intervient dans certains de ces événements.

Dans ces livres Werber, cite un personnage imaginaire Edmond Wells auteur de l’ Encyclopédie du savoir relatif et absolu.

Voici ce que l’encyclopédie nous dit concernant la PERCEPTION:

« On ne perçoit du monde que ce qu’on est préparé à en percevoir. Pour une expérience de physiologie, des chats ont été enfermés dès leur naissance dans une petite pièce tapissée de motifs verticaux. Passé l’âge seuil de formation du cerveau, ces chats ont été retirés de ces pièces et placés dans des boîtes tapissées de lignes horizontales. Ces lignes indiquaient l’emplacement de caches de nourriture ou de trappes de sortie, mais aucun des chats éduqués dans les pièces aux motifs verticaux ne parvint à se nourrir ou à sortir. Leur éducation avait limité leur perception aux événements verticaux.

Nous aussi, nous fonctionnons avec ces mêmes limitations de la perception. Nous ne savons plus appréhender certains événements car nous avons été parfaitement conditionnés à percevoir les choses uniquement d’une certaine manière. »

http://www.bernardwerber.com/unpeuplus/ESRA/ESRA_Map.html

Peut-être qu’il est temps de se déconditionner et de percevoir les choses autrement.
S’écouter, se faire sa propre opinion sont les clés d’une nouvelle perception.

Et maintenant que voyez-vous?

sur la perception

BY2MT


5 idées reçues concernant les médiums

Ancré comme un baobab

Ancré comme un baobab

Suite à une consultation récente j’avais envie de partager avec vous 5 idées reçues concernant les médiums.

1/ Un médium n’est pas forcément un voyant.

Le médium est par définition en contact avec les esprits et les défunts.
Il a des ressentis qui lui sont insufflés par ces derniers.
Le médium peut avoir un don de clairvoyance et peut ainsi prévoir quelques événements à venir.
Alors ne demandez pas à votre médium si votre amoureux va revenir demain il ne saura vous répondre précisément.

2/ Un médium n’est pas un sorcier, ni un marabout.

Ni magie blanche ni magie noire n’entrent en jeu.
Le retour de l’être aimé, une potion pour trouver l’amour, vous n’êtes pas dans le bon service.

3/Un médium ne doit pas se faire payer.

Et pourquoi? Parce qu’il a un don !
Vous payez le docteur, le psy, votre jardinier, alors n’ayez pas peur de payer votre médium.
Il est à votre écoute, vous donne de son temps, de son énergie.
Tout travail mérite salaire n’est ce pas.

4/ Un médium doit tout le temps être connecté.

Je vous assure que non.
Il nous arrive de ne pas être connecté avec un consultant, rien ne se passe, pas de réponses. RIEN!
Donc ce n’est pas parce qu’on est un piètre médium mais que les esprits ont décidé de ne pas donner de réponses.
Pour diverses raisons, telles que la fermeture d’esprit, la personne n’est pas prête à entendre certaines choses, ce n’est pas le moment, le feeling ne passe pas….

5/ Un médium est omniscient

Sans vouloir vous décevoir, quand je rencontre quelqu’un j’essaie de laisser mon don de côté et de laisser les choses arriver normalement.
Je ne devine pas la vie des gens, je ne lis pas dans les pensées.
Je me connecte et je me déconnecte, donc quand on me dit: Tu le sais n’est ce pas ? Ma réponse est non , je n’avais pas deviné.

Bien évidemment à tout cela il y a des exceptions.
Ce qui fait le charme de ce drôle de métier.

Je vous envoie beaucoup de lumière.

By 2MT

 


Positive attitude

Positive attitue

Positive attitude http://blog.2mainstendues.com

Nous sommes nos propres barrières à nos réussites.
La question récurrente est pourquoi j’y arrive pas, j’ai beau me donner, j’ai beau avoir envie d’y arriver et pourtant je n’y arrive pas.
Le pourquoi est en nous.
Nous voulons mais nous ne voulons pas.
Dans notre volonté d’y arriver nous apercevons entre nos œillères les difficultés pour atteindre nos objectifs.
Ce serait si simple de se libérer, de nous, des autres, et enfin laisser l’univers accomplir son travail.

Je veux mais je veux pas :

Je veux gagner beaucoup d’argent mais je ne veux pas payer beaucoup d’impôts.

Je veux rencontrer l’amour mais je ne veux pas me libérer sentimentalement, j’ai peur d’aimer.

Je veux maigrir, mais je ne veux pas m’arrêter de manger.

La solution:

Positivez votre attitude et votre envie.

  • Lister ce que je ne veux pas
  • Cela me donne ainsi la liste de ce que je veux
  • Je souhaite ainsi avoir ce que je veux, ce que je désire
  • J’arrête de penser à ce que je ne veux pas mais à mon désir

La formulation va nous libérer de nos peurs, et nous recevrons ce que nous souhaitons tout simplement parce que nous savons désormais ce que nous voulons.

Pensez positifs, soyez positifs et vous verrez les résultats arriveront bien plus vite que prévu.
Le bonheur est si simple à atteindre. Vivez le, respirez le dés maintenant!!!!!

Que la lumière soit, et la lumière fut.

BY 2MT


Une soirée mystique

Danser le maloya autour du feu

Danser le maloya autour du feu

Samedi soir, nous sommes conviés à l’anniversaire d’une cousine de mon père. Elle fête ses 52 ans.
Elle habite dans les hauts.
Elle est différente pour le commun des mortels, certains la traitent de folle, les autres ne savent pas ce pouvoir qu’elle a, ce qui la rend si différente et si attirante.
J’étais prévenue, mes guides m’avaient annoncé le caractère exceptionnel qu’allait avoir cette soirée.
Flo et moi y étions préparés.
Que signifiait donc ce rêve que j’avais fait la veille ?

Rêve prémonitoire:

La veille ma nuit fut agitée, j’ai rêvé d’un groupe de maloya. Je les voyais chanter.
Puis je vois un homme bien corpulent, c’est un peu flou, je ne vois pas son visage, juste son pull blanc à rayures horizontales marrons. Je vois un roulèr. Je vois de dos, une femme danser, sa tête qui bouge de gauche à droite et ses cheveux s’envoler ainsi à gauche, à droite.
Je ne comprenais pas à mon réveil pourquoi ce rêve, mais la réponse me fut apportée le soir même.
La soirée était au rythme du maloya, roulèr, kayamb, piker, percussions.
L’un des chanteurs portait un pull blanc avec des rayures marrons, exactement le même que j’avais vu dans mon rêve, quelqu’un jouait du roulèr. Et j’ai vu ma cousine de dos, danser, j’ai reconnu sa chevelure qui volait de gauche à droite.

Quand une personne me laisse lire en lui cela donne…..

J’ai fait la connaissance d’un homme qui est très important aux yeux d’une amie. Je me suis assise à côté d’eux pour discuter un peu, et pour en savoir un peu plus sur lui.
La connexion fut immédiate, je lui ai dit que je pouvais faire un portrait de lui.
Il interrogea mon amie du regard et me demanda de le faire.
Je lui ai exprimé mon ressenti sur sa personnalité, il me laissait lire en lui.
Le plus étonnant fut ce passage :
Moi : « Tu es quelqu’un de qui a une carapace, mais tu peux pleurer à cause de mots blessants d’un proche. Oui, je te vois avoir très mal par de tels mots, mal à en pleurer. N’est-ce pas ? »
Lui : « Tu serais pas médium par hasard ? Car il y a quelques jours de cela j’ai appelé notre amie commune. Je venais d’avoir une altercation avec un cousin qui m’a dit des choses que je ne pardonnerai jamais, et j’en pleurai au téléphone. »
Il avait les yeux qui brillaient, j’avais ravivé un moment difficile pour lui.
On en a parlé. Il s’est ouvert à moi. Le moment fut rempli d’émotion.
Je te remercie cher nouvel ami de m’avoir ouvert ton cœur lors de cette première rencontre.

Un lieu mystique:

L’énergie de sa maison était puissante. Un grand chalet, dans les hauteurs de l’île. Loin de toute habitation, loin de la ville. Entouré d’arbres, et de verdures.
Une maison simple mais qui inspire le respect. Une maison qui ressemble à sa propriétaire
Elle habite là où elle doit habiter, un lieu de passage d’énergie et d’esprits. Un lieu auquel on ne peut rester insensible.
J’étais contente de m’y avoir préparée, car les forces en présence étaient puissantes.
A l’extérieur, un feu de bois flambe, les musiciens s’installent et le maloya a tapé dans nos cœurs jusqu’à 4h du matin.
Les classiques réunionnais, des chansons d’amour, d’ambiance, d’hommage aux esclaves, aux ancêtres. Ce n’était pourtant pas un servis kabaré, mais le cœur et l’énergie donnés, s’y référaient.
Je percevais les esclaves marrons danser, autour d’un feu pas loin, je les sentais heureux de partager ce moment avec nous.
Je les voyais courir à certains moments.
Flo et moi avons dansé devant ce feu, toute la nuit. Comme si ces musiciens étaient là pour nous, pour nous faire danser.
Les esprits autour de nous en ont profité.
Cette soirée était magique et mystique à la fois.
Je n’ai qu’une envie c’est de repartir là-haut pour un week-end. Je m’y sens si bien.
Merci chère cousine de m’avoir fait rencontrer ton univers, unique et intense.
By 2MT