La Vie face à la Mort

 

J’ai vécu une semaine émotionnellement puissante.
J’ai été confrontée à ma plus grande peur, cette peur de perdre l’un des mes parents, et en même temps au plus grand des bonheur la Vie, avec la naissance de mon neveu.
Ce post est difficile à écrire car je suis encore à fleur de peau, et chaque mot qui arrive à sortir m’écorche à vif.
Toute cette histoire s’est déroulée cette semaine de lundi à vendredi.
En 5 jours mon regard a changé, mon innocence s’est envolée encore un peu, et mon amour s’est renforcé pour ceux qui sont autour de moi.
D’une part, les médecins diagnostiquent un cancer à ma mère, et d’autre part, ma petite sœur accouche quelques jours plus tard.
Entre les larmes de joie et les larmes de chagrin, mes yeux en ont vu de toutes les couleurs.
Comment faire pour tenir face aux épreuves comme la maladie ? Comment arriver à soutenir les autres alors que soi même on a perdu l’équilibre face à cette mauvaise nouvelle ? Comment lutter contre ses peurs ? Comment continuer à vivre en pleine conscience et profiter encore de la vie alors que la mort frappe à la porte de notre monde ?

Maman a un cancer

Tout a commencé par quelques inquiétudes autour de l’état de santé de ma maman, mais ça semblait anodin, et puis il suffisait d’aller chez le médecin et sa devrait aller mieux.
Elle a trainé un mois avant d’aller consulter, et finalement le médecin a dit que c’est pas grave, quelques médicaments et sa devrait aller mieux là encore, et puis les douleurs ont continué, et on lui a tous dit de changer de médecin car elle n’allait pas mieux.
Et là hop! mon médecin préféré qui est juste extraordinaire, la reçoit, l’envoie rapidement faire d’autres examens, et quelques jours après une intervention chirurgicale est programmé pour enlever des polypes.
Jusque-là tout va bien, sauf qu’il y a un polype plus gros que les autres, et on commence à s’inquiéter car il fallait attendre le résultat des analyses.
Résultat de recherche d'images pour "docteur house gif"
J’ai compris que ce n’était plus quelque chose de bénin, je sentais que quelque chose de pas bon était dans l’air, j’ai commencé à avoir peur.
Rendez-vous à nouveau chez le médecin et le diagnostic tombe c’est un cancer colorectal. Cancer, laser, chimio… Les mots qu’on n’a pas envie d’entendre sortent les uns après les autres.
En fait on entend mais on n’entend plus. J’ai eu l’impression d’être en train de planer, d’évoluer entre deux mondes.
D’un côté je suis assise, dans mon canapé, je me vois écouter ce qu’on me dit, et de l’autre je flotte , je pars je ne suis plus là, mon esprit est parti. J’imagine que c’est le choc.
Je suis là toute seule quelques heures plus tard, ma mère est rentrée chez elle avec ma sœur.
Je sais qu’elle a beaucoup pleuré, même si les médecins sont rassurants, on vient de lui annoncer une p….n de maladie qu’on connaît comme mortel.
Je n’ai plus bougé pendant une heure, un flot d’émotion de dingue, et j’ai pleuré, j’ai pleuré, comme une enfant, des larmes, des cris, j’avais tellement mal. Mon monde venait de s’écrouler, tout ce sur quoi je me reposais, mes repères, mon repère, mon bâton, mon pilier celle sur qui je me repose tout le temps et qui me guide est malade, et là ce n’est pas un rhume
.Image associée
Je ne me voyais pas affronter seule ce drame. Alors j’ai envoyé un message à ma meilleure amie, juste un simple message « maman a un cancer ». 2h plus tard, elle débarquait à la maison, avec une boite remplie de pâtisserie, et elle m’a serré très fort dans ses bras. Le soir on a fini ensemble une bouteille de vodka, j’ai bu à l’excès (* l’abus d’alcool est dangereux pour la santé), je me suis rendue minable j’ai ri et j’ai pleuré, j’ai fini par vomir mon corps n’encaissant plus tout cet alcool. J’avais envie d’oublier cette mauvaise nouvelle, j’avais envie que ce soit juste un cauchemar. Elle est restée avec moi ce soir-là, s’assurant bien que je regagne mon lit.Résultat de recherche d'images pour "alcool amie gif"
J’ai appris le lendemain que la nuit fût difficile pour tous les membres de ma famille, on avait tous pleuré de notre côté, priant pour que ce ne soit qu’un mauvais rêve. Mais le lendemain au réveil, avec la gueule de bois, j’ai réalisé que malgré tous mes efforts pour oublier, et bien qu’il fallait désormais vivre avec. Maman allait vivre avec une maladie qui la ronge à l’intérieur, et nous on devait être là pour elle. Mais comme on n’y arrivera pas tout seul, c’était le moment de bien s’entourer.

De l’importance de bien s’entourer.

J’ai beaucoup de chance, car j’ai des gens très proches de moi, et qui sont là pour moi quoiqu’il arrive, dans les bons et les mauvais moments.
Je n’ai pas eu à faire de grandes phrases, à faire de longs discours sur ce que je ressentais, ils étaient, sont, et seront là pour moi.
Il y a des mots qu’on n’a pas envie d’entendre « tu es forte, sois courageuse », en fait je n’ai ni envie d’être forte, et là je suis tout sauf courageuse. Je suis la fille à sa mère qui a peur de la perdre.
J’ai peur !!! Et ce sentiment prend toute la place dans mon cœur et dans mon esprit.
Du moins, à cet instant là ; j’étais en colère contre le monde entier, contre Dieu, contre les médecins, contre ma mère elle-même, j’en voulais à tout le monde.
D’un côté j’avais besoin d’être entourée et de l’autre je voulais rester seule et les repousser.
J’ai découvert cette dualité d’émotions, de sentiments, je voulais tout et je ne voulais rien.
Mais ce qui fait la différence, c’est justement d’avoir des personnes qui nous connaissent, et qui nous aiment. Ces personnes qui peuvent comprendre à quel point on peut être mal, et que la colère qu’on a en nous n’est pas contre eux, ces personnes qui savent être là quand il le faut, et s’effacer quand c’est nécessaire. Ces personnes qui nous aiment et qu’on aime.Je me suis sentie mieux et je me sens bien à chaque fois qu’ils me rappellent tous qu’on ne sera pas seul à affronter la maladie.
Je leur suis entièrement reconnaissante pour cela.Résultat de recherche d'images pour "calins friends gif"

Au milieu de la tempête, une éclaircie.

Passé le choc, l’optimisme reprend le dessus 2 jours plus tard. On est des battants dans notre famille. Rien ne peut nous atteindre car on est un bloc, une seule entité d’amour.
Pour moi c’est l’amour qui fera la différence. On s’aime tous et on saura donner la force à ma maman.
Je sais (ou c’est peut être un déni) qu’elle va guérir, je sais que ça va être dur et difficile mais je sais que ce n’est qu’une mauvaise passe.
Je sais qu’on a encore beaucoup de choses à vivre ensemble et que la mort n’est pas pour maintenant. Je sais qu’elle va aller mieux. Je le sais c’est comme ça.
On se retrouve comme d’habitude chez mes parents autour d’un bon repas, on rit, on continue à partager de bons moments, on ne va pas fondamentalement changer notre vie telle qu’elle est, car elle est formidable.
Image associée
Et puis il y a cet instant où elle annonce la mauvaise nouvelle à d’autres personnes proches, et c’est douloureux de les voir s’effondrer, c’est difficile de l’entendre parler de sa maladie et de l’entendre rassurer les autres.
Elle tient debout ma maman, c’est une femme puissante.
Aujourd’hui, elle a peur, et je sais que le soir elle pleure avec mon père.
Mais devant les autres elle reste solide car elle ne veut pas les voir triste et la voilà rassurante et remontant le moral de chacun.
Je suis admirative et je l’aime pour tout ce qu’elle est, à la fois épuisée, affaiblie, mais si forte et solide.
Ce n’est que le début, ce cancer est là présent dans son corps, mais il n’est pas visible. Il va devenir visible, les examens pour faire sa connaissance vont arriver, les opérations pour l’extraire de ce corps qui ne lui appartient pas, la chimio pour exterminer toutes ces cellules cancéreuses.
La maladie deviendra concrète, car pour l’instant ce n’est qu’un diagnostic, quelque chose qu’on imagine, sur laquelle il y a milles fantasmes divers.
Cette maladie qui tue, mais qui peut disparaître et revenir, ou disparaître à jamais alors on parle de rémission.
J’ai eu dans mon entourage, 3 cas de cancers, et 2 personnes ont survécu. J’ai vu la mort, j’ai vu la rémission.
Je crois en l’auto guérison et en notre force intérieure pour vaincre chaque maladie. J’en parle à ma mère je la guide pour qu’elle utilise sa puissance sacré. J’ai regardé un documentaire sur Netflix qui s’appelle HEAL qui est très bien fait sur l’auto guérison, que je vous recommande vivement.
Comme pour tout combat, c’est le mental qui va faire la différence. Alors je la coach, je lui donne toute mon énergie. Elle doit puiser des ressources presque miraculeuses. Elle les a en elles, comme chacun de nous les possède.
Mon monde a basculé ce lundi 4 mars, la vie ne sera jamais plus la même.

Des larmes de tristesse aux larmes de joie il n’y a qu’un pas, le 8 mars dernier a été déclaré jour de bonheur familial. Ma petite sœur a accouché d’un petit garçon ; on attendait cet événement avec impatience.
D’un coup d’un seul, là encore notre monde a basculé, avec la venue de ce petit être innocent.
La rencontre avec la pureté et l’amour.

Quand d’un côté nous affrontions la maladie, avec la mort comme option, la vie nous a rappelé qu’elle était là, plus belle que jamais.
De mon côté ma sœur m’a fait l’immense surprise de m’annoncer que je serai la marraine de son fils.A ce moment-là j’ai pleuré de joie, et cette émotion a contaminé tous ceux qui étaient autour de moi, des larmes de bonheur, j’ai reçu un cadeau inestimable.
Je suis reconnaissante là encore envers ma sœur, et envers l’Univers.

Pour conclure, car il le faut bien voici ce que je retiens de cette dernière semaine.
J’ai compris que malgré cette épreuve du cancer de ma maman, la vie continuait à nous offrir ce qu’elle a de meilleur.Elle nous donne des raisons d’espérer et de croire en elle.Image associée
L’Univers a un plan et il faut lui faire confiance. Moi j’ai foi, je suis attentive aux signes qu’il m’envoie. J’ai conscience qu’il se passe quelque chose de plus grand, et de plus puissant.
Étrangement c’est aussi la semaine du début du carême chrétien, je suis croyante et peu pratiquante, et de tels événements m’ont reconnecté à ma foi. Je suis allé à l’église et j’ai eu des émotions très fortes, j’ai ressenti la présence de Dieu, et il va m’accompagner et me soutenir.
Je crois en ma maman et en sa puissance, je crois en l’amour que j’ai pour elle et en l’amour qu’on me donne pour la soutenir.
Je crois que j’arriverai à rester forte, mais que j’aurai aussi le droit d’avoir mal sans me laisser sombrer.
Je crois en la puissance de l’Amour face à la Peur, et qu’on a le droit au bonheur dans les pires moments, merci ma sœur pour ce merveilleux bébé.
Je crois que l’Univers a mis sur ma route les personnes aptes à aller de l’avant et qui seront toujours là pour nous.
Tout va bien se passer, j’ai foi.

By 2MT


Adieu Tonton

Je viens de perdre un être cher, un arrière oncle maternel, le dernier de cette branche. Triste nouvelle du 11 novembre.
Ma mère est effondrée, je suis sereine, la situation m’attriste mais pas de larmes c’est étrange. Je sais qu’il est libre de toute douleur, et de toutes préoccupations terrestres. Je me dis qu’il a finalement beaucoup de chances d’être mort. Il ne souffre plus, cela faisait une semaine qu’il avait subi une hémorragie cérébrale on savait qu’il allait nous quitter. Mais on a beau être préparé on ne l’est jamais vraiment face à la mort. Continuez la lecture


bibliomancie ou stichomancie

livre magie

Il y a quelques années j’avais vu une émission où il était question des arts divinatoires.
Mais ce qui avait suscité mon intérêt ce jour-là, fut la divination à travers les passages d’un livre.
L’idée était forte intéressante, j’aime la divination j’aime les livres quelle merveilleuse invention.
Au fil du temps je ne m’y étais plus intéressée, jusqu’à il y a quelques jours en commençant à lire Coelho « Veronika décide de mourir ».
Dès le début du livre, il est question de signes à travers une lecture que fait l’héroïne.
De quoi réveiller mon ancienne curiosité que j’ai voulu partager avec toi cher lecteur.

Définition :

Cet art divinatoire prend 2 formes tout d’abord la bibliomancie qui est le terme le plus connu et la stichomancie.
La bibliomancie se fait uniquement à travers les livres sacrés (Bible, Coran, Thora….)
La stichomancie se pratique à travers toutes lectures, livres magazines, panneaux publicitaires.

Comment ça marche :

L’idée est de se mettre dans un endroit calme, d’être apaisé intérieurement et de demander une réponse à l’Univers à notre question.
Se concentrer fortement sur la demande et poser la question à haute voix ou dans sa tête.
Ouvrir un livre au hasard, fermer les yeux ouvrir une page au hasard toujours et pointer son doigt sur un passage du livre.
Toujours choisir le passage qui se trouve au-dessus du doigt.
Et vous aurez là votre réponse.

Une méthode plus nouvelle génération existe aussi à travers internet.
J’ai trouvé ce lien ma foi qui apporte des réponses intéressantes mais c’est en anglais.
http://bibliomancyoracle.tumblr.com/askoracle
Et celui-ci en français
http://onelittleangel.com/sagesse/home/citations.asp

Pourquoi ça marche :

Tout simplement parce que l’énergie vibratoire que vous dégagez à l’instant T de votre demande rencontre une autre énergie vibratoire similaire et voilà tu en sais un peu plus sur ce que tu souhaites savoir.
On parle là de synchronicité, il me faudra faire à l’occasion tout un chapitre là-dessus, c’est passionnant.
L’Univers est rempli de réponses il suffit juste de demander, et de savoir reconnaître et interpréter les signes.

Pourquoi ça ne marche pas :

Il y a des réponses qui ne seront pas claires, qui n’auront aucun sens sur le coup, ou n’auront tout simplement aucun rapport.
Plusieurs possibilités à cela :
Ce n’est pas le moment d’avoir la réponse à cette question et il faut juste recommencer plus tard.
La réponse prendra tout son sens plus tard avec le recul.
En conclusion, les réponses dont nous avons besoin sont autour de nous et se manifestent à travers différents supports et différents signes.
La bibliomancie ou la stichomancie allient lecture et divination, j’en suis fan.
A vous d’en faire votre avis. N’hésitez pas à me raconter vos expériences.

By 2MT


frère des ours

frere des ours

frère des ours

Aujourd’hui j’ai re-regardé Frère des ours avec ma filles, vacances de l’hiver austral à la Réunion oblige.
J’adore ce Disney, j’adore comment les liens fraternels sont évoqués.
On ne peut s’empêcher d’avoir les larmes aux yeux, sans compter ce côté nounours peluche des personnages.
Cette vision de la vengeance et des pulsions meurtrières que nous avons lorsque nous perdons un être cher, en vouloir absolument à quelqu’un même si ce n’est pas de sa responsabilité.
Le côté spirituel est abordé avec les différents animaux totems, notamment l’ours et l’aigle.
D’ailleurs j’ai fait un petit test pour savoir quel serait le mien, et en l’occurence l’ours; cela me va.

Si sa vous tente voilà un petit test:
http://www.animal-totem.fr/animal-totem-test/

Bonnes vacances et ouvrez l’oeil le bon car l’amour se manifeste souvent de manière inattendue, il suffit d’être à l’écoute.

By 2MT

 

 


Faire un carême à la Réunion

careme 974Tu ne manges pas de viandes ? Mais pourquoi ?!! T’es en carême ? Voilà un exemple de questions auxquelles on passe notre temps à la Réunion à répondre.
Je réponds que oui je suis en carême… et comme notre interlocuteur est curieux il ne va pas s’arrêter à ce semblant de réponse.
Et la prochaine question va être : « malbar, malgache, ou la fé in promes (tu as fait une promesse » Pourtant on est baigné dedans ici la Réunion, qui n’a jamais fait de carême me jette la première pierre. Continuez la lecture


L’anti-loi de Jante

Ile de la Réunion

Aksel Sandemose un écrivain danois, a formulé dans son livre « Un féfugié dépasse ses limites » les règles qui régissent son village natal. Mais sans surement se douter qu’il formulait ainsi toutes les règles morales qui régissent les pays nordiques.

La loi de Jante

Voici la liste de ces règles:

Du skal ikke tro du er noget ! – Tu ne dois pas croire que tu es quelqu’un de spécial !
Du skal ikke tro du er lige meget som os ! – Tu ne dois pas croire que tu vaux autant que nous !
Du skal ikke tro du er kloger en os ! – Tu ne dois pas croire que tu es plus malin/sage que nous !
Du skal ikke innbille dig at du er bedre en os ! – Tu ne dois pas t’imaginer que tu es meilleur que nous !
Du skal ikke tro du ved mere en os ! – Tu ne dois pas croire que tu sais mieux que nous !
Du skal ikke tro du er mere en os ! – Tu ne dois pas croire que tu es plus que nous !
Du skal ikke tro at du duger til noget ! – Tu ne dois pas croire que tu es capable de quoi que ce soit !
Du skal ikke grine af os ! – Tu ne dois pas rire de nous !
Du skal ikke tro at nogen kan lige dig ! – Tu ne dois pas croire que quelqu’un s’intéresse/s’inquiète à ton sujet !
Du skal ikke tro du kan lære os noget ! – Tu ne dois pas croire que tu peux nous apprendre quelque chose!

Continuez la lecture


Youssoupha et son smile

Tu as des chansons comme celle là que tu passes et repasses et tu ne te lasses pas de l’écouter.
Youssoupha ça fait longtemps que tu chantes mais ça ne fait qu’à travers tes 2 derniers albums que j’ai fait mieux connaissance avec toi.
J’aime ton rap, et il y a des chansons qui me parlent plus que d’autres.
Aujourd’hui, c’est smile (souries). Je souris toujours, tous les jours. Je ne peux imaginer une journée sans sourire. Qu’on me le donne ou que je le rende peu importe le sourire se consomme à toutes les sauces chez moi.
Mon mari sourit toujours même quand sa va pas. Les gens le pensent naïfs, car sourire tout le temps semble être du domaine de la naïveté pour beaucoup. « Tu es bizarre car à chaque fois que je te vois tu souris » je cite une de nos connaissances.Voilà maintenant que le sourire est de l’ordre du bizarre. Dans quel monde vit-on!
Ne soyons pas radins, c’est gratuit, sa illumine le visage, et sa fait juste du bien à nous aux autres.
Alors souries à la vie, souries à l’univers…. Moi je souries! et Toi?

By 2MT


Soirée entre filles 974….

magnétisme Samedi soir, soirée filles chez moi! Nous sommes 6 autour de pizzas et de bières…. Sujets divers surtout autour du coeur, du couple, du petit ami, de l’ex et du sexe. L’ambiance est bonne, le rire est à volonté.

Une rencontre

Une amie a amené une amis que je ne connais pas. Je suis frappée par sa retenue, et je vois surtout tout de suite son mal être. Perceptible malgré son sourire.
Elle est très sympathique Sophie je l’aime bien elle a un potentiel amical très élevé.
Le feeling passe bien avec elle mais plus sa va et plus je sens que sa va, elle même se livre au fur et à mesure que la soirée passait à des confidences.
Sa vie est triste et elle souffre depuis trop longtemps. Son couple, ses douleurs personnelles ont pris le pouvoir sur elle. L’énergie est très sombre.

Je ne savais pas….

Je ne connaissais pas Sophie, je n’avais jamais entendu parler d’elle  auparavant.
Je commençais à être un peu éméchée, je le reconnais la soirée était relativement arrosée.
Je me retrouve avec Sophie et 2 amies sur la terrasse, il doit être 4h du matin. Je parle de mon métier avec Sophie et elle me dit qu’elle croit en la médiumnité, sa grand-mère avait un don.
Je dis plein de choses à Sophie la concernant et je finis mon analyse en lui disant,  » et toute cette douleur que tu accumules à l’intérieur va continuer et s’extérioriser ici » ( et je lui montre un point en bas de sa nuque).
Sophie se met à pleurer, et elle me demande comment je le sais?
Je sais quoi? je ne sais rien , de quoi me parle- t-elle?Elle me dit d’approcher, baisse légèrement son T-shirt au niveau de la nuque, et me montre une bosse qui s’est formée dans le bas de la nuque.
L’amie qui l’a emmenée est interloquée, mais Isa comment tu sais? me dit elle.
Je n’en sais rien comment j’ai su, on me l’a dit c’est tout, mes guides me l’ont montré. Et plus je lui parlai et plus elle avait mal.
Personne ne sait pour cette bosse, elle la cache tout le temps et en a honte. Elle lui fait très mal et elle en souffre beaucoup. La bosse lui mène la vie dure, elle a mal tout le temps. Des larmes et des nuits sans sommeil, c’est son quotidien.

Une passe et puis s’en va

Je me rassois, et on continue à discuter, je demande à Sophie si sa va, elle me répond qu’elle a toujours mal.
Je regarde l’heure 4h30, l’horaire n’est pas idéal mais elle a mal.
Je demande à mes guides si je peux la soulager. J’en obtiens l’autorisation, je ne pouvais pas la laisser comme ça de toute façon.
Je fais une prière et passe mes mains sans la toucher au dessus de ses épaules, sa nuque, sa tête.
Je sens l’échange d’énergie qui se passe. Je prends ce que je peux prendre de sa douleur.5 mn après j’ai fini, je ne pouvais pas durer plus longtemps de tout façon, je me tordais de douleur pendant ce moment qui me parut très long.
A peine fini, j’ai vomi. Le rite était fini.
Je lui ai demandé si cela allait mieux, elle me dit oui sa va mieux. Elle a l’air un peu sonnée, moi aussi.
Nous sommes toutes crevées, il est l’heure d’aller se coucher.

Des nouvelles de Sophie

Hier j’ai croisé notre amie commune, et je lui ai demandé des nouvelles de Sophie car je n’en avais pas.
Mon amie me répond, que Sophie lui a confié ne plus avoir de douleurs au cou, et qu’elle va beaucoup mieux.
Cette nouvelle m’a enchantée. Quoi de mieux que d’apprendre que j’ai pu soulager quelqu’un et que cette personne va mieux grâce à ce que l’on m’a transmis.

Pour conclure

Je ne suis pas magnétiseuse, enfin pas que je sache officiellement. Mais ce genre d’expérience me montre que j’ai d’autres capacités à découvrir, que les limites ne sont pas atteintes et que j’ai plein de choses encore à explorer.
J’en suis heureuse moi qui suis curieuse et qui aime apprendre.
Merci à mes guides pour cela, merci à ceux qui me font confiance également.

BY 2MT


Saint-Expedit – un saint très reunionnais

lieu de culte à la réunion

chapelle saint expédit à la Réunion

Un saint sulfureux, on aime ou on n’aime pas. Peu importe son culte est très connu à la Réunion et en Amérique du Sud. Expéditif, jaloux, rancunier, nombreux sont les adjectifs qui le qualifient. Mais qui est donc St Expédit?

Historique :

St Expédit divise l’église catholique, mais c’est bien de notre île la Réunion, que part la légende.
Des bonnes sœurs qui reçoivent un colis qu’elles n’attendaient pas, à l’intérieur une statue de ce général romain. Sur le colis « expédit » le lien est fait il s’appellera St Expédit.
Mais une autre histoire raconte que son nom vient d « expeditus » qui signifie « armé à la légère », ce qui va de soi pour le boulot qu’il faisait.

On le retrouve dans un martyrologe mais il n’existe pas de reliques. L’église catholique a d’ailleurs demandé son retrait des églises mais dur dur surtout qu’à la Réunion il est vraiment adulé, avec environ 300 oratoires dans tous les coins de l’ile même les plus reculés.

Au Brésil nombreuses sont les chapelles qui lui sont dédiées. Il était à l’origine très prié par la police militaire. Mais dans les années 1990 un imprimeur qui reçut la grâce de St Expédit alors que ses affaires allaient très mal, fit imprimer plus de 10 000 images pieuses ainsi que la prière qui allait avec.

Le personnage :

Symbolisé par un général romain avec dans la main une croix avec la mention « hodie » qui signifie ne latin aujourd’hui, dans sa main gauche la palme du martyre et écrasant de son pied un corbeau qui croasse « cras ! cras » qui veut dire demain.

Expeditus-Posters

hodiepied corbeau

Le message :

Ne remets pas à demain ce que tu peux faire aujourd’hui . Aies foi en Dieu et n’aies pas peur du lendemain.
Un carpe diem version religieuse.

On fait appel à la pure foi chrétienne, avoir confiance en Dieu et ne pas se soucier de demain car Dieu sait ce qu’il fait il suffit d’avoir confiance. Demain ne viendra peut-être jamais alors que le temps présent l’est.

Comme son nom l’indique St Expédit est un saint très expéditif.
Invoqué notamment pour des cas d’urgences, situations désespérées, obtention du permis de conduire aussi. Les demandes vont du simple au double.

Un mélange de cultes autour du Saint

Hindou :

a-la-rivi--re-des-pluies

St Expédit au niveau de la communauté tamoule de la Réunion est lié à la déesse Karli ou à Mardévirin .
Les tamouls n’ont pas eu le choix en arrivant à la Réunion ils devaient se convertir au Christianisme.
St Expédit habillé en rouge dans les églises a été vite assimilé à la déesse Karli.

Malgache :

Depuis quelques années du côté du grand marché de St Denis on peut commander des St Expédit avec un visage typé malgache.
Bien que le Saint ne soit pas prié à Madagascar, certains réunionnais pour honorer leurs ancêtres malgaches l’ont installé chez eux, à l’extérieur ou dans leur boucan.

Mon avis :

La première fois qu’on m’a dit d’aller prier St Expédit j’ai bondi au plafond et j’ai failli insulter la personne qui me l’a dit. Pour moi cela signifiait aller dans une petite chapelle au bord d’un petit chemin glauque, et aller jouer dans le sort comme on le dit si bien.
Avec le temps j’ai appris à comprendre ce culte et les gens qui y font appels. Nombreux sont les témoignages de gens qui ont obtenu ce qu’ils souhaitaient grâce à ce Saint.
On fait appel à lui à la fois dans la lumière et dans l’obscurité, pour le bien ou pour le mal.
Pour ceux qui ont envie de faire appel à lui, faîtes-le mais pour votre bien et celui de vos proches pas pour le mal de vos voisins.
Une bougie, une église, un saint, une prière je ne suis plus contre le fait de le prier.

By 2MT

http://www.clicanoo.re/?page=archive.consulter&id_article=462691
http://7lameslamer.net/Le-culte-de-Saint-Expedit-se-porte.html
http://archipeldesreliques.blogspot.com/2006/04/un-clairage-intressant-sur-saint.html


Happy feet 2 : un message positif

happy-feet-700x450

Un mercredi après-midi pluvieux à la Réunion. Avec ma petite puce de 4 ans on décide de regarder un dessin animé. Elle choisit Happy feet 2, pourquoi pas ils sont mignons ces manchots qui dansent. Je l’avais déjà vu mais allons y pour une deuxième fois.
Rapidement, mon attention est attirée par des phrases très positives et des messages qui me parlent.
Bien-être, bonheur, développement personnel, dépassement de soi, voici une petite analyse du film.

Réchauffement climatique : attention planète en danger.

L’action se déroule sur la banquise et à cause de la fonte des glaces, une colonie entière de manchots empereurs se retrouve coincée sur un morceau de glace au fond d’une crevasse.
Un bateau de Greenpeace va essayer de les secourir mais la mer va geler et ils ne pourront intervenir.
Nos manchots vont devoir se débrouiller seul.

Will et Bill les krills !

Sous la banquise on retrouve un ban de krill et parmi eux Will et Bill.
Will a décidé de savoir ce qu’il se passe en dehors du ban, alors que son ami essaie de l’en dissuader, en lui disant qu’ils sont krill parmi les krills et que leur sort se résume à faire partie du ban.
Will ne veut pas être un krill comme les autres il a sa propre personnalité, il a un moi, un ego, et il s’en rend compte.
Il entraine avec lui Bill a la découverte de l’extérieur du ban.
Le message est clair : n’hésites pas à sortir du moule si tu veux savoir qui tu es. On nous façonne à l’image de la société, on nous dicte notre façon de penser et d’agir. L’idée est de se surpasser et ne pas hésiter à être différent et à penser différemment.

Sven le faux manchot.

Drole de personnage que ce Sven il sait voler il est adulé par tout le monde. On comprend ensuite qu’il n’est pas un manchot mais un macareux qui a perdu son peuple et s’est installé parmi les manchots
Sa phrase : Si tu veux quelque chose, demande le, alors tu l’auras.
Ici on fait un petit détour par la loi d’attraction, il suffit de demander et l’univers te le donnera.

Bryan et sa colonie d’éléphants de mer.

Erik le petit manchot et son papa Mumbl se retrouvent sur un pont de glace face à un éléphant de mer Bryan, qui refuse de faire demi-tour alors qu’il est plus près du bord ; Il dit que s’il fait marche arrière face à un manchot comment fera-t-il pour garder son statut de chef des éléphants de mer.
Le pont se brise, Bryan atterrit au fond d’une crevasse et Mumbl au péril de sa vie va le sauver.
Plus tard dans le film, Mumbl viendra demander de l’aide à Bryan pour sauver la colonie mais celui refusera dans un premier temps en affirmant qu’il avait autre chose à faire, rompant ainsi sa promesse d’aider celui qui l’avait sauvé.
Erik va alors chanter sa déception face à cette situation et Bryan finira par venir les aider.
Un message positif là encore, où l’Univers guide tes pas et tes rencontres et qu’un jour où l’autre tu sauras pour quelles raisons positives ces événements se sont déroulés.

Pour conclure, la colonie de manchots va être sauvée grâce à l’entraide entre les différentes espèces qui cohabitent sur la banquise du manchot au krill.
Un merveilleux message d’espoir que l’homme devrait appliquer.
Entre loi d’attraction et développement personnel, tout ne tient qu’à nous.
By 2MT